Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de JBX. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Reflets d'Acide.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

01. L'enrôlement

Chapitre 1 – Auditions

NARRATEUR :

MAENDER ALKOOR…

WRANDRALL :

quoi ?

NARRATEUR :

Tout commença à Maender Alkoor…

WRANDRALL :

ah bon… d’accord… mais encore…

NARRATEUR : [Bruit village]

C’est une ville commerciale située sur une île… et donc…

WRANDRALL :

ah bon… une île ?

NARRATEUR : [village au loin]

oui… enfin… une île qui est au beau milieu d’un lac et donc…

WRANDRALL :

un lac ?

NARRATEUR : [vent violent]

oui… un lac qui est au fond d’un immense volcan et donc…

WRANDRALL :

un volcan ?

NARRATEUR : [vent doux]

un volcan ouiiiiii… situé au coeur des Montagnes Noires et donc…

WRANDRALL :

Beuh ? Des montagnes noires ?!

La référence à Star Wars semble évidente ici !

NARRATEUR : [Bruit spatial… ]

MAIS OUI BORDEL ! Des montagnes qui forment la frontière naturelle entre les Terres Chaotiques et l’Empire… (Bruit Tie Fighter) Je me suis un petit peu éloigné du sujet là…

WRANDRALL :

C’est pas clair, ton truc… On en est où ?

NARRATEUR :

Ah ?… On en est qu’on en est à Maender-Alkoor :

WRANDRALL :

Ah…

Un lieu incontournable pour les rôlistes en mal d’aventures…

NARRATEUR :

c’est dans la taverne du voyageur que…

WRANDRALL :

vachement original ton nom de taverne…

NARRATEUR :

MAIS TU VAS LA FERMER OUI ?!

WRANDRALL :

Oh, d’accord, ça va, ho…

NARRATEUR :

c’est dans la taverne du voyageur… que Wrandrall cherchait désespérément des compagnons de route pour sa quête…

WRANDRALL :

Hem hem… Salut tout le monde !

GROUPE :

Salut salut salut ouais…

WRANDRALL :

Voilà, je cherche désespérément des compagnons de route pour ma quête…

WRANDRALL : [Silence]

euh… y a sans doute un gros trésor à la clé hein ?…

Référence au premier Shrek, où l’âne insiste de la même manière pour que Shrek l’emmène avec lui.

GROUPE :

moi moi moi moi ?! Hep ! Choisis-moi ! Hep ! Choisis-moi ! SBAFF

NARRATEUR :

… et une longue audition commença :

GLOUM :

bonjour maître

WRANDRALL :

euh… bonjour…

GLOUM :

je m’appelle GLOUM

WRANDRALL :

ça part mal…

GLOUM :

vous allez chercher mon précieux, c’est ça ?

WRANDRALL :

Quoi ? Ton précieux ? Mais lâche-moi, là…

Gollum, du Seigneur des Anneaux, qui recherche aussi son précieux.

GLOUM :

tu veux me voler… mon préccccciieux ?!

WRANDRALL :

LÂCHE… MAIS CASSE-TOI !

GLOUM :

voleur… VOOOLEU SBAFFF AAOOOOOH

Le « suivant » assez expéditif fait référence à un casting.

WRANDRALL : [hou… attention… c'est sale ça !]

Mais quelle plaie cette merde ! Suivant… toi là… tu t’appelles comment ?

ABRUTI :

yé soui travail

WRANDRALL :

non… mais, je t’ai demandé ton nom

Référence au film Mme Doubtfire.

ABRUTI :

yé soui travail

WRANDRALL :

ça va mal finir… C’est QUOI ton nom ?!

ABRUTI :

mé yé soui trav… SBAFFFF AIIIIIE ! Aïe… aïe… aïe…

WRANDRALL :

y a que des nazes ici… ou quoi ? SUIVANT !

NARRATEUR :

STOP !

WRANDRALL :

quoi ?!

NARRATEUR :

Il serait de bon ton que je te présente à présent…

Plusieurs fois dans Retour vers le futur, Marty dit à Doc : « C’est vous le doc, doc ». De plus, on remarque la double répétition : « Je te présente à présent » et « c’est toi le narrateur, narrateur ! »…

WRANDRALL :

c’est toi le narrateur, narrateur !

NARRATEUR :

Wrandrall, guerrier niveau 1, novice, débutant, truc de base quoi…

WRANDRALL :

sympa ton pléonasme…

NARRATEUR :

… peau mate, yeux verts, cheveux noirs, 1 mètre 90, une beauté au diapason de ses origines démoniaques…

WRANDRALL :

chut chut…

Les cambions sont des rejetons diaboliques nés de rapports sexuels entre les incubes et les succubes. Ils ne vivraient guère au delà de sept ans.
Dans d’autres cas, un démon insère une partie de son âme dans le ventre d’une jeune femme vierge. Celle-ci enfante prématurément, et le « bébé » prend la vie de sa mère lorsque celui-ci est sevré. Dans ce cas de figure, l’espérance de vie du cambion est légèrement supérieure à celle d’un humain. Il semblerait que cela soit le cas pour Wrandrall…

Dans Donjons et Dragons, la mythologie associée au cambion est encore plus développée. Ainsi, un cambion est un rejeton de sexe masculin d’un tanar’ri (aussi appelé Démon) et d’une autre créature : la nature maléfique de certains tanar’ris leur permettant de prendre la forme de leur choix, ils peuvent ainsi se reproduire avec presque toutes les créatures vivantes. Toutefois, leur choix se porte le plus souvent sur les humains. Si le cambion est le rejeton métis masculin d’un tanar’ri, son pendant féminin existe aussi mais se nomme Alu-Fiend. (Fiend signifie Tanar’ri en anglais)

Les cambions sont aussi appelés “demi-démons” (“semi-démons”) par analogie au demi-dragon.

NARRATEUR :

… ce cambion est né sur les Terres Chaotiques et…

WRANDRALL :

MAIS ARRÊTE !

NARRATEUR :

quoi ?!

WRANDRALL :

Pas la peine de révéler mes origines démoniaco-chaotiques…

NARRATEUR :

Bah pourquoi ?

WRANDRALL : [à voix haute !]

Parce qu’aucun type équilibré n’accepterait de faire une quête avec un semi-démon !
(Silence dans la salle… )

WRANDRALL : [gêné !]

alors les démons, pas la peine de passer mon audition OK ?

WRANDRALL : [reprise du brouhaha de la salle]

tu vois ce que je veux dire, narrateur ?!

NARRATEUR :

ouais… pas faux ça, pas faux ! Bon je continue… Wrandrall porte un drapé noir et une armure cloutée

Cette réplique sera reprise par tous les persos principaux lors de la présentation de leurs vêtements, cf. chapitre 2.

WRANDRALL :

la classe quoi !

NARRATEUR :

modèle cuir noir type SM

WRANDRALL :

QUOI ?!

NARRATEUR :

il se la joue lopette

WRANDRALL :

hein ?…

NARRATEUR :

félon fébrile

WRANDRALL :

mais !

NARRATEUR :

mec louche et lâche

WRANDRALL :

m’en fiche !

NARRATEUR :

« potentiellement » bourrin

WRANDRALL :

ah ?! ah oui…

NARRATEUR :

mais quand il n’y a aucun risque…

WRANDRALL :

ah non… je…

Référence à l’épisode 11…

NARRATEUR :

Il a une épée noire maudite…

WRANDRALL :

elle… elle est maudite ?!

NARRATEUR :

… et dispose de sortilèges redoutables comme par exemple…

Référence à l’épisode 10…

WRANDRALL :

Eh ! Oh ! Pas de révélation… Je veux garder secret ma téléportation !

NARRATEUR :

Ok Ok… ! Au bout d’une heure d’audition infructueuse dans la taverne…

TOUTE PETITE VOIX :

B’jour Môssieur !

La succession de trop petit / trop grand / trop con est une référence à une vieille pub de la vache qui rit.

WRANDRALL :

trop petit… Suivant…

VOIX :

boooonnjouuuurrreu

WRANDRALL :

trop vieux ! Suivant !

VOIX :

gnalut toaaaaaaa

WRANDRALL :

trop con… Suivant…

INCONNU :

Bonjour…

WRANDRALL :

mouai… T’es qui ?

Encore Gollum, du Seigneur des Anneaux
La partie « Druide avec option assassin » fait référence au jeu vidéo Star Wars Knight of the Old Republic, où un droïde se présente comme « un Droïde protocolaire avec option assassin ».
Concernant le croisement nain-elfe, à part dans un très improbable cas où une elfe métamorphosée en naine irait espionner ces petits mineurs (!) dans leur taverne pour profiter de leur ivresse et leur soutirer des informations, puis se serait fait violée par l’un d’eux complètement bourré, un demi elfe-nain ne peut pas exister !
Quant au demi-elfe nain, il n’est pas censé exister (en raison de l’aversion entre ces deux peuples). Dans les jeux de rôle, un tel hybride possède d’énormes malus (jets de suicide notamment).

INCONNU :

je suis un demi elfe nain quadriclassé : à la fois guerrier, nécromant, druide avec option assassin, j’ai également des compétences de gnôme

WRANDRALL :

ah ouais… T’es un petit cumulard quoi !

INCONNU :

… un cumulard ? Ah non, moi je suis un demi elfe nain quadriclass…

WRANDRALL :

euh… non… NON ! L’a pas compris… T’es mi-elfe mi-nain… alors quelle tendance prédomine chez toi ?

INCONNU :

ah… bien disons que j’ai des tendances un peu suicidaires hein, quand même, hein ?… eh eh

WRANDRALL :

Eh éh… et oui pardi… DÉGAGE !

INCONNU :

mais pourquoi ? je suis… je suis… GLOUM… espèce de voleur…

WRANDRALL :

QUOI ! ENCORE TOI ! Mais tu vas me lâcher OUAIS ?!

INCONNU :

mon précieux, rends-moi mon précieux… voleur vol… (sbafff… AAaaaaah… Encore ce truc ?!)

WRANDRALL :

Quel con !

Westerns spaghettis, musique à l’harmonica… Référence à Once upon a time in the West. Mention spéciale pour le « couinement de porte » qui s’oppose au « avec fracas » !

NARRATEUR : [couinement de porte !]

Soudain et tout à coup, dans tout ce brouhaha, la porte de la taverne s’ouvrit avec fracas… Quatre personnages entrèrent avec effroi…

Jeu de mot avec la fin de phrase du narrateur, effroi, ef-froid, il fait bon ici. Notons aussi que Zarakaï possède un accent béarnais (du sud ouest de la france), dont JBX est natif.

ZARAKAÏ :

Ah ! Il fait bon ici !

En turc, Zehir désigne soit le poison, soit ce qui est d’un froid mordant, soit pour les aliments, qui donne une sensation de chaleur dans la bouche/poivré/épicé/pimenté. Cette dernière explication paraît plausible. D’autre part, le tempérament parfois colérique de Zehirmann se voit dans son nom: l’ire est en effet synonyme de colère.

ZEHIRMANN :

En tout cas, il fait meilleur dedans que dehors…

GUERTRUDE :

mon ex petit barbare il disait ça à moi…

ENORIEL :

je vois pas le rapport…

On sait que Guertrude sera « re-rollée » dans l’épisode 2 sous la forme de Trichelieu, mais on peut d’ores et déjà noter que le joueur semble avoir une certaine attirance pour les choses en dessous de la ceinture…

GUERTRUDE :

… bé si pendant not’ rapport…

ENORIEL :

ah bon d’accord…

ZEHIRMANN :

HUM…

ZARAKAÏ :

Holà l’aubergiste !

Voici le premier « Eh bien me voilà », qui sera répété très souvent dans les épisodes où Roger réapparaitra, invoqué par Zarakaï, le premier personnage du groupe avec lequel il parle. Cette répétition du « Eh bien me voilà… » de Roger peut faire référence aux premiers jeux de rôles informatiques (type Baldur’s Gate) où les personnages secondaires (PNJ) n’ont qu’une phrase enregistrée qu’ils répètent en introduction à chaque fois qu’on s’adresse à eux.

ROGER :

eh bien me voilà… Qu’est-ce que je vous sers ?

ZARAKAÏ :

un tonnelet de bière pour me réchauffer !

ROGER :

très bien cher maître nain ! Voilà de quoi lamper !

GUERTRUDE :

sers-moi, tonnelet de mélasse

Remarquons que « et vous » ne rime pas avec mélasse… peut-être que l’aubergiste voulait dire autre chose :) ?

ROGER :

bien… de la mélasse pour la conn… et vous ?

ZEHIRMANN :

un bol de cendres, accompagné de braises…

ROGER :

ah bah bon ? Ben… il fait si froid que ça dehors ?… Eh ben…

Le fameux vodka-martini de James Bond.

ENORIEL :

et pour moi, ce sera une timbale de nectar relevé au lys blanc, au shaker hein, pas à la cuillère…

ROGER :

ah, j’ai pas !

ENORIEL :

… Ah ?… Bon ben une chope d’ambroisie adoucie d’une gelée royale tiédie au feu de bois ?

ROGER :

hmmm… J’ai pas… !

ENORIEL :

pfff… bon ben… un verre d’eau sucrée avec une tranche de citron alors…

ROGER :

j’ai pas !

ENORIEL :

beuh… bon ben un verre d’eau ?

ROGER :

j’ai pas !

ENORIEL :

Ok… j’ai compris… une bière… !

ROGER :

très bien ! Messire elfe… ce choix est un progrès vers la pilosité !

ENORIEL :

quoi ?

ZARAKAÏ :

hé hé !

L’émission télévisuelle Popstar.

NARRATEUR :

Éreinté par sa vaine audition popstarienne, Wrandrall sut déceler par intuition certaine, le potentiel mécène du quatuor amène !

WRANDRALL :

Tu parles… C’est cousu de fil blanc… C’est eux quoi (CHUT !)… Bon ben… Holà voyageurs !

ZARAKAÏ :

tè… Adïou !

ENORIEL :

bien le bonjour

ZEHIRMANN :

Salut

GUERTRUDE :

… Salut ouais on y va ?

TOUS :

OOOooooH !

WRANDRALL :

Mais… attends… on se connaît pas et j’ai pas posé la question…

On découvrira tout au long de l’épisode que Guertrude est le stéréotype du néophyte en jeu de rôles : questions stupides, idées décalées, volonté de s’imposer et de jouer un perso extraordinaire…

GUERTRUDE :

ah bon… ché pas moa !

WRANDRALL :

hem… Je cherche désespérément des compagnons de route pour ma quête.

Important pour les nains.

ZARAKAÏ :

euh… Est-ce que ça paye bien ?

WRANDRALL :

Euh… oui… oui, sans doute ! Seriez-vous intéressés ?

ENORIEL :

Mais ouais…

ZEHIRMANN :

Qu’on en finisse…

On sait que Guertrude se réincarnera quelques épisodes plus tard en Trichelieu, qui n’aurait sûrement pas renié cette phrase !

GUERTRUDE :

introduction trop longue… Quand est-ce qu’on tape ?

ZEHIRMANN :

attends deux secondes…

En fond sonore, on entend distinctement Guertrude qui égréne les secondes…

WRANDRALL : [un… ]

alors qui êtes-vous ?

ZARAKAÏ : [deux… ]

Hé bien, je suis un…

WRANDRALL : [SBAFFFFFF table qui explose !]

mais elle est tarée celle-là ou quoi ?

Les deux secondes se sont écoulées :)

GUERTRUDE :

2 secondes… A tapé… A va mieux moi… Moi calmée

ENORIEL :

ah oui quand même

ZARAKAÏ :

alors donc… je suis… Zarakaï, un maître nain et je…

NARRATEUR :

eh, tététété… et c’est au narrateur de te présenter…

Chapitre 2 – Présentations

ZARAKAÏ :

ah bon ?

NARRATEUR :

zarakaï : nain niveau 11

ZARAKAÏ :

et là, y a du vécu éh éh !

ENORIEL :

il confond vécu avec cuvées…

NARRATEUR :

cheveux roux, yeux noirs, barbe rousse tressée

ZARAKAÏ :

ma fierté, ma vie !

ENORIEL :

c’est tressé ?

ZARAKAÏ :

Beuh oui…

ENORIEL :

C’est raté, c’est rasta !

NARRATEUR :

1 mètre 40…

ZARAKAÏ :

et demi !

NARRATEUR :

… son apparence massive est au diapason de ses origines nanesques

ZARAKAÏ :

pour un nain, je suis un beau nain !

ENORIEL :

beau et nain sont antinomiques

ZARAKAÏ :

anti quoi ?

Métal imaginaire issu des comics Marvel, désormais très répandu dans les univers médiévaux imaginaires.

NARRATEUR :

il porte une armure en adamantium

ZARAKAÏ :

eh la classe quoi !

NARRATEUR :

et il a une jambe en métal

WRANDRALL :

c’est pas vrai ?!

ZARAKAÏ : [cling cling]

si si : tè regarde !

Dans la version audio, on entend très distinctement : « C’est la meilleure partie de son nanatomie », un des premiers jeux de mots de la saga sur le terme nain.

ENORIEL :

c’est la meilleure partie de son anatomie !

NARRATEUR :

Zarakaï est rustre

ZARAKAÏ :

Eh !

NARRATEUR :

hargneux

ZARAKAÏ :

boup !

NARRATEUR :

cupide

ZARAKAÏ :

non cul sec !

NARRATEUR :

et inconscient

ZARAKAÏ :

si je dors, je dis pas… mais sinon je vois pas !

Deuxième référence pour Zarakaï à l’Univers Marvel : cette fois, il s’agit du marteau de Thor qui revient (comme un boomerang) de l’endroit où il a été lancé une fois sa cible atteinte. Le marteau de Thor est issu de la mythologie nordique, où il a été fabriqué par… des nains.

NARRATEUR :

Il combat avec un marteau enchanté pouvant être balancé sur les ennemis avec un effet boomerang débrayable

ZARAKAÏ :

hein ?! Hou ! Ça c’est tèche-nique… c’est tèche-nique.

ZEHIRMANN :

Narrateur… ?

NARRATEUR :

quoi ?

ZEHIRMANN :

tu vas présenter tout le monde comme ça ?

NARRATEUR :

Ben oui, toi par exemple… Zehirmhann : Zorlim…

WRANDRALL :

c’est quoi un Zorlim ?

NARRATEUR :

c’est une sorte de chevalier pyrotechnique

Les génasis du feu : la chaleur du feu brûle dans leurs coeurs. Ils sont très fiers de leur apparence et en profitent souvent pour le démontrer par la finesse de leurs vêtements. Les genasis de feu sont ceux qui se distinguent vraiment de leurs parents humains par les caractéristiques suivantes : ils ont la peau complètement rouge, des cheveux généralement de couleur écarlate et une voix qui correspond au crépitement du bois.

WRANDRALL :

Ah ! un génasi du feu quoi ?!

NARRATEUR :

voilà !

WRANDRALL :

c’est bourrin ça…

NARRATEUR :

assez ouais, notamment celui-là…

WRANDRALL :

ça a l’air ouais…

ZEHIRMANN :

EH OH ! Je suis là !

NARRATEUR :

beau bestiau hein ?

WRANDRALL :

ah ouais…

ZEHIRMANN :

hé !

ENORIEL :

quand ça s’enflamme… ça torche sec !

WRANDRALL :

tu m’étonnes !

NARRATEUR :

et c’est rusé comme un renard !

WRANDRALL :

en plus ?…

ZEHIRMANN :

C’est fini OUI ?!

WRANDRALL :

et ça bouffe quoi ?!

ZEHIRMANN :

arrêtez…

NARRATEUR :

charbon, cendre, braises…

Et pour un nain, c’est un critère important !

ZARAKAÏ :

C’est vachement économique !

On a longtemps vu dans cette réplique une allusion au film Elephant Man, de David Lynch : « Je ne suis pas un éléphant, je ne suis pas un animal, je suis un être humain, je suis un homme ». Mais il semblerait plutôt que JBX référence ici Spartacus de Stanley Kubrick ; dans une scène où Spartacus (Kirk Douglas), qui vient d’être jeté dans un cageot pourri et à qui on vient de prêter une fille pour qu’il ne s’ennuie pas trop la nuit, crie aux romains Je ne suis pas un animal avec la même intonation que Zehir. La fille en question, Varinia (Jean Simmons), qui vient de se taper un petit strip tease, lui répond Moi non plus, et deviendra pourtant son grand amour, mais là on s’égare… (pas de strip tease de Guertrude, fort heureusement).

ZEHIRMANN :

JE NE SUIS PAS UN ANIMAL !

NARRATEUR : [silence]

ah pardon zehir…

ZEHIRMANN :

Merci, ouais !

NARRATEUR :

zorlim disais-je, niveau 11 (sifflement), peau rouge, cheveux rouges, yeux rouges,

WRANDRALL :

laisse-moi deviner… sa couleur préférée c’est le…

ZEHIRMANN :

bleu…

WRANDRALL :

ah d’accord…

NARRATEUR :

il fait 2 mètres 15 !

WRANDRALL :

ouya !

Forcément, par rapport à un nain !

ZARAKAÏ :

il est grand, mon pote…

ZEHIRMANN :

et… je ne suis pas encore adulte…

WRANDRALL :

sans déconner…

ZEHIRMANN :

ben ouais !

NARRATEUR :

son physique à la démon star est au diapason de son plan extra-planaire d’origine

ZEHIRMANN :

éh !

NARRATEUR :

celui du Feu

ZEHIRMANN :

merci pour la révélation… crétin !

WRANDRALL :

t’inquiète… on s’en doutait…

GUERTRUDE :

ah bon ?

NARRATEUR :

risquant de se faire flécher à vue, il porte une longue toge avec capuche

ZEHIRMANN :

obligé… Le rouge fait peur aux gosses !

NARRATEUR :

Zehirmann est chanceux, curieux, dangereux

ZEHIRMANN :

mais non !

NARRATEUR :

et malhabile !

Cf. épisode 8 et épisode 12… Peut-être aussi une référence au Donjon de naheulbeuk et au Goldbarg, le démon coincé dans le donjon car incapable d’utiliser des escaliers.

ZEHIRMANN :

j’aime pas les escaliers…

WRANDRALL :

pourquoi ?

La Kryptonite est le point faible de Superman, comme les escaliers le sont pour Zehirmann…

ENORIEL :

c’est un peu sa kryptonite…

GUERTRUDE :

ah bon ?

Cf. épisode 9, après les escaliers… On verra tout au long de la série que Zehirmann incarne un personnage un peu « godplay », c’est à dire qu’il est invincible grâce à ses objets magiques, qu’il a des sorts surpuissants, une réserve de magie inépuisable, un sens moral et une répartie au dessus de la moyenne, une capacité incroyable à déceler les tricheuliades et à séparer Enoriel et Zarakai, sans compter une inimaginable aptitude à prononcer les S ! Pourquoi un personnage aussi puissant ? Parce que Zehirmann est le personnage de JBX, le concepteur de la saga, tout simplement.

NARRATEUR :

il est pété d’objets magiques

ZEHIRMANN :

la ferme !

NARRATEUR :

Mais il veut pas qu’on le sache

ZEHIRMANN :

c’est clair !

WRANDRALL :

pourquoi ?

ENORIEL :

pour éviter qu’on se bave dessus…

ZEHIRMANN :

mais non !

WRANDRALL :

C’est si impressionnant ?

ENORIEL :

au delà même !

NARRATEUR :

Il combat avec une épée inflammable et maîtrise une magie puissante liée au feu comme par exemple…

Belle allitération en s, première d’une longue série !

ZEHIRMANN :

ASSEZ ! Ça c’est censuré ! Ces sorts sont censés rester secrets !

NARRATEUR :

… Ok ok j’ai fini, j’ai fini, j’ai fini… !

ENORIEL :

à mon tour ce me semble…

NARRATEUR :

Si tu veux !

GUERTRUDE :

ah bon ?

NARRATEUR :

Enoriel : elfe barde niveau 11

ENORIEL :

certes certes!

NARRATEUR :

peau satinée, cheveux platine, z’yeux violets, allure élégante et gracile

Dans tous les épisodes, Zarakaï traitera Enoriel de tafiole au moins une fois.

ZARAKAÏ :

UNE TAFIOLE QUOI !

ENORIEL :

tssss

NARRATEUR :

taille 1 mètre 90

ENORIEL :

assurément…

NARRATEUR :

sa beauté est au diapason de ses origines elfiques

ENORIEL :

la classe !

Référence a une carte de Chaotic.

NARRATEUR :

il porte une armure bleutée en cuir d’Ulmar

ENORIEL :

la classe !

ZARAKAÏ :

des habits de tafioles ouais…

ENORIEL :

tssss

NARRATEUR :

Enoriel est égoïste,

ENORIEL :

beuh !

On verra pendant toute la saga qu’Enoriel aime bien « récolter » des objets, mais d’habitude, c’est aux nains que l’on attribue la Kleptomanie.

NARRATEUR :

… pilleur

ENORIEL :

pfff…

NARRATEUR :

cynique, timoré

ZARAKAÏ :

ET… tafiole…

ENORIEL :

Rrrah… As-tu fini, nain dénué de tout vocabulaire ?

ZARAKAÏ :

boup…

NARRATEUR :

Il combat avec une lame de lune enchantée et maîtrise la harpe et le chant

ENORIEL :

la la la la la la la !

NARRATEUR :

On l’appelle “Poissegrolle”

ENORIEL :

non non !

NARRATEUR :

car il aura vu plus de 50 compagnons lui mourir…

ENORIEL :

moi au moins, j’ai su quand il fallait fuir !

WRANDRALL :

tape-m’en 5 mon frère de fuite !

ENORIEL :

pas de familiarités, je vous prie… l’amitié se construit sur plusieurs décennies…

WRANDRALL :

Ouah, l’autre… Comme il se la pète…

NARRATEUR :

Voilà pour les présentations…

GUERTRUDE :

et moi… ?!

NARRATEUR :

Quoi ? Ah c’est vrai…

GUERTRUDE :

z’auriez pu commencer par présenter la demoiselle du groupe…

NARRATEUR :

euh… ah ?! Toi t’es une demoiselle toi ?

GUERTRUDE :

ben oui !

Simérien fait référence à Conan le barbare. À noter : les niveaux ont chacun le seul chiffre un ( 1, 11 , 11 ,1) , et vu que nous sommes dans l’épisode 1 , cela parait logique après tout.

NARRATEUR :

Ah bon ben… Guertrude : barbare simérienne niveau 1

GUERTRUDE :

j’débute mais ça va saigner !

NARRATEUR :

sexe… à définir

GUERTRUDE :

éh ! chui une femme !

WRANDRALL :

c’est pas vrai ?…

NARRATEUR :

peau blanche, cheveux blonds, yeux bleus

ZARAKAÏ :

sur le papier, ça sonne bien pourtant !

NARRATEUR :

sorte de catcheuse bodybuildée allaitée aux anabolisants

GUERTRUDE :

quoi !

NARRATEUR :

taille 1 mètre 80

GUERTRUDE :

belle plante hein ?

ENORIEL :

une plante… C’est ça… Ton langage est proche des pâquerettes !

GUERTRUDE :

gneu ?

NARRATEUR :

son allure musculeuse est au diapason de ses origines barbares

GUERTRUDE :

viiii !

NARRATEUR :

elle porte un pagne en fourrure

GUERTRUDE :

la classe quoi !

ZEHIRMANN :

à l’odeur… c’est du poil de yak !

NARRATEUR :

Guertrude est violente, neuneu, impulsive et brutale

GUERTRUDE :

Eh ?…

NARRATEUR :

Elle combat avec une hâche à deux mains et… c’est déjà bien !

WRANDRALL :

bien bien bien bien… Écoutez… C’est ok pour moi ! On fait équipe !

ENORIEL :

OK ! Eh… euh… tu nous parles de ta quête tout de même ?

WRANDRALL :

euh… la quête ?

ZEHIRMANN :

oui… la quête oui…

WRANDRALL :

pas le temps, pas le temps ! On en parlera dans deux heures, à la sortie nord de Maender Alkoor…

TOUS :

oui !

NARRATEUR :

Pfff… bon bé… on y va alors…

TOUS :

oui !

Le Pacte Du Sang, un film de Renny Harlin.

NARRATEUR :

Les membres du groupe désormais liés par un pacte de sang…

TOUS :

ça va pas non !

Le pacte d’amitié est moins puissant que le pacte de sang. Quant au pacte vénal, il est hors-catégories !

NARRATEUR :

… euh… liés par un pacte d’amitié

TOUS :

pas du tout !

NARRATEUR :

liés par un pacte vénal

TOUS :

oui ! voilà c’est ça !

La musique de fond est celle du jeu Lineage II, elle se fait entendre à chaque début de mission.

NARRATEUR :

… l’aventure pouvait commencer !

Chapitre 3 – Premiers émois

C’est la 3ème répétition de cette expression, scandée en rime.

NARRATEUR :

Deux heures après, ils étaient prêts… ils se retrouvèrent, comme ils le souhaitèrent à la sortie Nord de Maender Alkoor…

WRANDRALL :

tout le monde est là ?

ENORIEL :

mais oui ! Puisque je suis là…

ZEHIRMANN :

non ! Y a une incertitude

ZARAKAÏ :

il manque Guertrude…

WRANDRALL :

quoi mais qu’est-ce qu’elle fout celle-là ?

ZEHIRMANN :

je crois que notre barbare voulait chasser…

WRANDRALL :

quoi ?!

Et l’épisode suivant, ce sera la réincarnation de Guertrude qui aura oublié sa tente. Vraiment distrait(e) !

ZARAKAÏ :

ben oui, elle voulait dépecer un ours parce qu’elle a oublié d’amener une couverture chaude…

WRANDRALL :

elle est malade !

ZARAKAÏ :

elle est vaillante !

ENORIEL :

elle est débile !

ZEHIRMANN :

elle est blonde… !

WRANDRALL :

éh regardez là-bas, je la vois qui…

ENORIEL :

se fait poursuivre par l’ours !

ZEHIRMANN :

qui devait pourchasser qui déjà ?

Un fumble désigne un échec critique en jeu de rôles

VOIX : [bruit de l'ours… ]

fumble critique… Guertrude se blesse gravement… Point de destin utilisé… Annulation du coup précédent… Fumble critique… Guertrude se blesse gravement… Miracle tenté… Miracle loupé… Guertrude décédée… Merci d’avoir joué !

Le dîner de cons !

NARRATEUR :

à là là ! Une barbare niveau un, face à un ours… Mouarfff la coconne !

Phonétiquement proche de « qui devait pourchasser qui déjà ? »

ZEHIRMANN :

qui devait dépecer qui déjà ?

ZARAKAÏ :

pauvre petite…

WRANDRALL :

bon… ben… tant pis… !

Le narrateur indiquait qu’Enoriel avait vu plus de 50 persos lui mourir, il y a une incohérence ici.

ENORIEL :

51e perso que je vois mourir devant mes yeux… Mouarf !

Dans Le Donjon de Naheulbeuk, c’est l’Elfe qui lance cette réplique au Nain, après la mort du Voleur, et dans la situation inverse !

ZARAKAÏ :

tu n’as donc pas de coeur ?!

WRANDRALL :

euh… vite… Allons récupérer… ce qu’il reste d’elle…

ENORIEL :

Quoi ! Mais tu plaisantes… Réfléchis ! Une barbare en pagne… y a rien à piller !

WRANDRALL :

ah ben oui… T’as l’oeil toi, t’as l’oeil !

ENORIEL :

des années d’observation…

ZARAKAÏ :

nous n’allons tout de même pas la laisser se faire dévorer par un ours…

ENORIEL :

quoi ?

ZARAKAÏ :

nous devons l’enterrer dignement…

ZEHIRMANN :

je partage ce sentiment

On est semi-démon où on ne l’est pas !

WRANDRALL :

boh… n’allons pas perdre notre temps…

ZEHIRMANN :

Quoi ?

WRANDRALL :

Euh… ah oui c’est vrai qu’il faudrait peut être l’enterrer oui quand même

ZEHIRMANN :

c’est évident… n’est-ce-pas ?… Enoriel…

Le mot clair rebondit en écho, en référence à l’épisode 2 ou le clerc s’introduira ! Et aussi en référence aux échos futurs qui retentiront bientôt dans le gouffre de Haaaaaaaaaaaaa…

ENORIEL : [écho]

bon ok… mais je vous préviens ! Je ne toucherai pas à ce cadavre immonde, je ne me salirai pas à creuser sa tombe, je ne chanterai pas le requiem pour blonde, quand à pourchasser l’ours voilà qui vous incombe, c’est clair ?…

ZEHIRMANN :

je sens dans cet écho comme un signe futur…

WRANDRALL :

pfffff… ah bon ?

NARRATEUR :

après que la barbare eut été enterrée, et que son assassin fut chassé et cramé, était-ce une oraison, un bénédicité… ? En tout cas Zarakaï essaya de prier !

Adiu en béarnais – JBX est béarnais – signifie « Salut », que ce soit pour dire bonjour ou au revoir. On peut également entendre Zarakaï dire Adishats, ce qui signifie la même chose en vouvoiement.

ZARAKAÏ :

toi compagnon… ne… que nous n’avons pas bien connu de ton vivant… et pas bien reconnu de ton gisant, je te dis : c’est pas de pot… ce long repos, c’était trop tôt ! D’autant que… l’ours… il était vieux et malade… il boitait… il était borgne, franchement, même toi t’aurais pu le tuer… Bon… eh ben… à la prochaine… mais le plus tard possible… Amen y adiou

ENORIEL :

quel lyrisme, j’en suis ému aux larmes… Ah oui vraiment… (héhé)

ZEHIRMANN :

certes… C’est comme pour les cadeaux, c’est l’intention qui compte…

NARRATEUR :

après cet interlude, ils repartirent vers… ben… vers quoi déjà ?

WRANDRALL :

eh bien… vers ma quête voyons…

NARRATEUR :

et ça consiste en quoi ?

ENORIEL :

Bonne question !

ZARAKAÏ :

ça c’est vrai ça !

WRANDRALL :

j’ai sur ce parchemin magique, les coordonnées exactes d’un souterrain…

ZEHIRMANN :

et… ?

WRANDRALL :

il nous faut donc l’explorer…

ZEHIRMANN :

et… ?

WRANDRALL :

et c’est tout !

ENORIEL :

génial…

ZARAKAÏ :

ouaiiiiis

ZEHIRMANN :

c’est top…

NARRATEUR :

ah ouais… super… C’est ça la quête… ?

ENORIEL :

avant que nous partions, laissez-moi vous chanter une bluette qui nous permettra d’éviter de mauvaises rencontres

WRANDRALL :

tu peux faire ça ?

Fait penser au il peut le faire de Jean-Claude Dreyfus en prestidigitateur dans un spot télé.

ZEHIRMANN :

il peut faire ça !

ZARAKAÏ :

il va pas faire ça j’espère !

belle allitération en “ch”

NARRATEUR :

partant à travers champs sur une chanson enchantée chantée par Enoriel, l’aventure pouvait alors commencer… Enfin j’espère… C’est même pas dit d’ailleurs !

XP désigne les points d’expérience dont le cumul permet d’accéder à un niveau supérieur.

ENORIEL :

mon beau paladin,
illumine mon chemin,
ni troll ni gredin,
et aucun magicien,
mais au moins des gobelins,
histoire qu’enfin
on se fasse plein d’XP
à coups de gourdin…

ZARAKAÏ :

coin coin coin…

Proposez vos changements sur Github !