Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de JBX. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Reflets d'Acide.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

Texte de Narrateur d'Avril

La montagne pelée est un volcan situé en Martinique. Quand au buisson ardent, c’est une référence à l’Ancien Testament.

NARRATEUR : [Son de téléportation]

Huff… Mais… Qu’est-ce que ce… Non mais… Ohé ? On m’a téléporté ? Mais je suis où ? Mais c’est pas vrai ! Mais qui m’a planté là-haut sur cette montagne pelée !? Mais zuteuh ! (Bruit de feu)Hein !? Que… Un… Un buisson enflammé ?

DIEU :

Je suis le dieu des aléas et du hasard.

NARRATEUR :

Non mais… De quoi ?

DIEU : [Tonerre, en criant]

JE SUIS LE DIEU DES ALÉAS ET DU HASARD !

NARRATEUR :

Ha… Okay merci super je suis sourd à présent…

DIEU :

Mais non…

En cours de partie, le MJ est le maître sur tout… ou presque… et le hasard (des dés) fait partie des choses qu’il ne contrôle pas… Le cauchemar du MJ, en sorte…

NARRATEUR :

Pas grave… Ce n’est qu’un cauchemar…

DIEU :

Ah, non…

NARRATEUR :

Ben si !

DIEU :

Mais non !

NARRATEUR :

Mais s… ggh ! (choc) Punaise ! (choc) Arh ! Aouch ! Mais ça va pas bien de jeter des caillasses comme ça !?

Encore une référence à l’ancien testament, avec les Tables de la Loi. On verra que la référence est filée jusqu’au bout, avec les dix lois (enfin, huit), et les textes de celles-ci (dont certains correspondent aux dix commandements)

DIEU :

Ce ne sont que des tablettes…

Tablettes de chocolat…

NARRATEUR :

Elles ne sont pas en chocolat elles auraient pu me péter la tête !

DIEU :

Tu en es dépourvu !

NARRATEUR :

Quoi !?

DIEU :

Tu n’est qu’une entité !

NARRATEUR :

Quoi !?

DIEU :

Tu ne fais que narrer !

NARRATEUR :

Quoi !?

Quoi quoi quoi = coa coa coa.

DIEU :

Veux-tu te transformer en grenouille de bénitier ?

NARRATEUR :

Qu.. euh… Non, non…

les Soeurs Etienne, chanteuses duettistes des années 50 ? Ou une private joke made in JBX.

DIEU :

Alors… Respecte mes tablettes de la loi, soeur Étienne !

NARRATEUR :

Mais… Je ne m’appelle pas Étienne d’abord… Et je ne suis pas une soeureuuuh !

DIEU : [Tonerre, en criant]

JE SUIS LE DIEU DES ALÉAS ET DU HASARD ! Donc… Bon anniversaire, soeur Étienne !

NARRATEUR :

Mais… Mais c’est n’importe quoi !

En général, une loi, ça n’est pas aléatoire… comme le fait remarquer le narrateur à la réplique suivante d’ailleurs…

DIEU :

Sur ces tablettes en marbre, tu trouveras des lois aléatoires.

accollés/ça colle pas

NARRATEUR :

Euh… Lois, et aléatoire… Les deux mots accollés comme ça ça colle pas…

Même sonorité répétée trois fois

DIEU :

Tu dois les appliquer… Il te faut t’appliquer… Car elles sont compliquées !

Et une quatrième !

NARRATEUR :

Ça c’est bien expliqué…

DIEU :

Première loi : Tu ne tueras point de pingouines.

Voir le sketch du militaire de Pierre Palmade.

NARRATEUR :

Euh… Hein !? Qqq… Bon, le délire, tout ça… C’est un genre… J’avoue, moi, j’accroche pas DU TOUT… Mais non de non… C’est quoi cette loi à la noix !?

DIEU :

On ne discute ni le hasard ni l’aléa… Autrement dit, moi.

NARRATEUR :

Mais…

DIEU :

Deuxième loi : Tu ne voleras point les cailloux des pingouines.

accord/raccord…

NARRATEUR :

Aaaah d’accord… C’est raccord…

DIEU :

Troisième loi : Tu ne confondras point les pingouines et les manchottes.

NARRATEUR :

C… c’est la quatrième dimension…

DIEU :

Quatrième loi…

Quatrième loi, pas quatrième dimension.

NARRATEUR :

Presque…

DIEU :

Tu ne convoiteras point la pingouine de ton voisin.

NARRATEUR :

Euh… Alors… Je tente un truc, hein ? N’y voyez pas malice… AU SECOURS !

DIEU : [Écho : secours… secours… ]

Cinquième loi…

NARRATEUR :

Éoh !

DIEU : [Écho : Éoh… Éoh… ]

Tu ne commètras point l’adultère avec une pingouine.

NARRATEUR :

Mais… Mais ça va pas !?

DIEU :

Septième loi…

NARATEUR :

Eh ! Et la sixième !?

Tiens… ? Pas de sixième loi ?

DIEU :

Il n’y en a pas…

NARRATEUR :

Ah…

DIEU :

Septième loi : Tu sanctifieras le jour du caillou !

NARRATEUR :

Ce… Ce doit être aujourd’hui…

Paroles d’une [exécrable] chanson pour enfants, écrite par Pierre Delanoë.

DIEU :

Huitième loi : Le papa pingouin, le papa pingouin, le papa, le papa, le papa pingouin.

NARRATEUR :

Dites… Euh… ‘Faut absolument que je retourne d’où je viens, moi…

DIEU :

Dixième loi…

NARRATEUR :

Eh ! Et la neuvième ?

Et pas de neuvième loi non plus… Voilà qui expliquerait peut-être l’absence de Trichelieu dans ce bonus…

DIEU :

Il n’y en a pas…

NARRATEUR :

Ah…

DIEU :

Dixième loi : Tu vénèreras Zip la pingouine.

NARRATEUR :

Zi… Zip la pingouine !?

Voilà une autre version de Paf le chien…

DIEU :

Alors, c’est une pingouine qui court sur la banquise, et Zip, la pingouine ! Hahahahahahaha…

NARRATEUR :

Mais c’est trop naze ! C’est pourri !

DIEU : [Tonerre, en criant]

Je suis TON dieu ! Et puisque c’est ainsi, tu narreras désormais une histoire dans l’espace !

NARRATEUR :

Quoi !?

DIEU :

Hahahahahahaha !

Référence évidente à Star Wars, qui commence de la même façon. « Dwarf » signifie nain en français.

NARRATEUR :

Mais… Mais… Où suis-je encore ? Il fait tout noir… Et qu… Qu’est-ce que c’est que ce texte ? (Bruits de feuilles) “Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine… Dwarf Wars” !? (Musique Star Wars) Gg…

KYO :

Bon ! Hé ho ! Le narrateur là ! C’est bientôt fini ce putain de délire !?

NARRATEUR :

Ah ! Ah la vache… Kyo !

KYO :

Oui !

NARRATEUR :

J’ai… Oh… Jamais je n’ai eu d’hallucination aussi hallucinante !

KYO :

Eeh m’en fous !

NARRATEUR :

Eeeh… Heureux de reparler à mon samurai préféré…

KYO :

Hein ? À qui !?

NARRATEUR :

Ben, à toi ! Kyo Shin Zamurato !

KYO :

Qui ?

NARRATEUR :

Kyo !

KYO :

Ouais, ça ça va mais après ça va pas.

NARRATEUR :

Quoi ? Shin Zamurato ?

KYO :

Voilà !

NARRATEUR :

Eh bien ?

Et on voit arriver l’équivalent des personnages de Star Wars façon Reflets d’acide ! Ici, c’est Kyo pour Yan Solo…

KYO :

Moi je suis Kyo Solo, idiot !

NARRATEUR :

Quoi !?

KYO :

Lyo Solo !

GERTRUDA :

GNEUMEUGNEU !!

Gertrude pour Chewbacca…

KYO :

Wa j’arrive Gertruda ! Je finis avec celui-là…

NARRATEUR :

Quoi !?

KYO :

Euh… Fais chauffer les convecteurs spatio-accélérato-machino-truc-bidule, là…

GERTRUDA :

WAGNAGNA !

KYO :

Mais évidemment ! C’te question…

Zarakaï n’interprète pas un personnage de Star Wars en particulier, il est là en tant que Zarakaï du futur ^^ On peut noter cependant que Dwarf signifie Nain en Anglais, et qu’on a ici affaire à un nain dans Dwarf Wars… Pas si étonnant…

ZARAKAÏ :

Bon, on décole, ou on bricole ?

Pareillement, Énoriel n’interprète pas un personnage de Star Wars en particulier…

ÉNORIEL :

Ce vaisseau est un étron…

Faux-con et Vrai-sot…

KYO :

Hein !? Mon Faucon est plus rapide qu’un vraisseau impérial pov’pomme !

ÉNORIEL :

Gnein c’est ça, on lui dira…

ZARAKAÏ :

Eh beh… Ah t’es là toi ?

ÉNORIEL :

Évidemment, qu’est-ce que tu crois…

ZARAKAÏ :

Ah non, mais c’est très bien… De représenter dignement les tafioles intergalactiques…

ÉNORIEL :

Quoi ?

ZARAKAÏ :

Héhéhé !

BERNIE : [Bruits robotiques]

Excusez-moi, messieurs…

ZARAKAÏ :

Qu’est-ce que c’est, ça…

KYO :

Attends mais c’est quoi ce truc là ici aussi ?

ÉNORIEL :

Nié bonne question…

Et voici l’équivalent de C3-PO…

BERNIE :

Euh… Je me nomme Bernie-3-PO

ZARAKAÏ :

Ah, voilà… C’est pour ça…

BERNIE :

Euh… Plaît-il ?

PO est l’abréviation de Pièce d’Or. Donc 3 PO, c’est en effet pas très cher…

ZARAKAÏ :

3 PO, c’est pas cher… Héhéhé !

ÉNORIEL :

Ah… C’est drôle, ça…

ZARAKAÏ :

Non ? Bon…

Pour son homologue Starwarsien, c’est de formes de communication qu’il s’agit…

BERNIE :

Je suis pourtant fort utile… Je connais six millions de formes de broderies…

Zarakaï, dans les épisodes, a aussi l’habitude de répéter deux fois certaines phrases…

ZARAKAÏ :

Ça confirme, ça confirme…

Et R2-D2 réincarné en ogre ? Heureusement qu’on ne le voit pas…

BERNIE :

Auriez-vous entr’apperçu par le plus grand des hasards dans ce vaisseau-ci R2-DDE ?

ZARAKAÏ :

Qui ?

ÉNORIEL :

Non !

BERNIE :

Oh, flûte…

ÉNORIEL :

Voilà !

WRANDRALL :

Attention !

ZARAKAÏ :

Ouh…

ÉNORIEL :

Eh bien, petit, respire !

On a par cette phrase la confirmation du rôle de Wrandrall : celui de Luke Skywalker (dont le père est Dark Vador, d’où la réplique).

ZARAKAÏ : [Respiration de Dark Vador]

C’est bien le fils de son père…

WRANDRALL :

Dehors ! Les troupes de l’Empire !

ÉNORIEL :

Hein ?

ZARAKAÏ :

Hé ?

KYO :

Quoi !?

BERNIE :

Le vaisseau va être attaqué !

ÉNORIEL :

Oh, punaise !

BERNIE :

Oh noon…

KYO :

Vous avez l’Empire aux fesses !?

WRANDRALL :

On vous expliquera…

KYO :

Là, je vais augmenter mon tarif !

Quand on parle d’augmentation de tarif, ça plaît jamais à Zarakaï…

ZARAKAÏ :

Boup !

Et enfin, Zehirmann qui joue le rôle d’Obi-Wan Kenobi !

WRANDRALL :

Maître Zehirmann-Kenobi est là dehors ! Il faut l’aider !

ZARAKAÏ :

Mais ouais !

ÉNORIEL :

Ça va…

WRANDRALL :

Venez !

ZARAKAÏ :

Allez zou !

Les pâtés impériaux sont plus connus sous le nom de Nems…

KYO :

Allons faire des pâtés impériaux !

ZARAKAÏ :

Que la Force soit dans mes bras.

ÉNORIEL :

Eh… Je ne suis pas sûr que ce soit ça…

ZARAKAï :

Ah ça c’est sûr, pas pour toi… Hé ! Allez ! On y va !

ÉNORIEL : [Son de laser]

C’est ça, dégage, vas-y… Fonce…

ZARAKAÏ :

TATA YOYOOO !!!

JBX nous informe qu’un marteau laser, ça marche… avec un effet boomerang débrayable :)

ÉNORIEL :

Avec ton marteau-laser bricolé là…

Linux, c’est pour les pinguouines (la mascotte de Linux étant Tux le manchot, mais tout le monde confond), et John Williams, c’est pour Star Wars (c’est le compositeur des musiques des films). Les cailloux… ben c’est juste que les pingouins ont besoin de cailloux pour construire leurs nids… On peut noter également que la musique que l’on entend à ce moment est un morceau de Shubert, intitulé La Truite… Quoi de mieux pour un poisson d’avril ?

NARRATEUR :

STOOOP ! Si le concepteur de ce machin audio pouvait arrêter d’installer Linux tout en écoutant John Williams, ça serait une bonne chose…

La célèbre réponse de JBX à tous ceux qui demandent la date de sortie du prochain épisode ^^

NARRATEUR : [Bruits de papier]

Hein ? C’est quoi ce texte ? “C’est un poisson d’avril gros nigaud… “ C’est moi le gros nigaud ? Le concepteur se fout de moi qui suis dans le concept… D’accord… C’est un concept… Tiens, tiens tiens j’vais te faire bisquer, moi… Et il en est où, l’épisode quinze, hein !? (SBAAAAAAAAAAAAAAAFFFF)

Proposez vos changements sur Github !