Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de JBX. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Reflets d'Acide.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

Paroles de La boîte perdue... 2 !

Chapitre 1 – Irruption impromptue

Le narrateur reprend ici le début de l’aventure. Finalement, le début est le même, en remplaçant la ville par la date…

NARRATEUR :

Maender-Alkoor, tout commença à Maender… Hein ? Ah mais non c’est pas ça… Cette fois-ci c’est… par là. Jour de Noël, tout commença un jour de Noël, une période faste en voeux et en souhaits, l’ennui c’est que parfois… ils peuvent être exaucés !

En effet, il s’agit là de la suite d’un premier bonus, La Boîte perdue, sorti l’an précédent, pour Noël également.

NARRATEUR : [Son magique]

Ainsi donc sitôt fait, rappelez-vous, l’an dernier !

GUDULE :

Miaou !

FILLETTE :

T’es un gentil gros chat !

GUDULE :

Miaou ?

FILLETTE :

Oui, et t’es le mien à moi !

GUDULE :

Miaaaaou.

FILLETTE :

Mais bon, t’es trop zénorme.

GUDULE :

Maaou ?

FILLETTE :

Papa Maman, en te voyant, ils sont tombés dans les popommes.

GUDULE :

Maaao !

FILLETTE :

Oui, et tu le sais trèèès bien ! Vilain chat, vilain !

GUDULE :

Nrou ?

FILLETTE :

Y’a pas de nrou qui tienne.

GUDULE :

Aou ?

FILLETTE :

Popo ? Moman ? Popoooo ! Mais-euuuh ! Réveillez-vous !

ROGER :

Qu’est-ce que c’est que çaaaaaaa !

GUDULE :

Maou ?

MOUMOUNE :

Que… Aaaaaaaah !

FILLETTE :

Mais ! Moman ! Rah… Tu les as choqués !

GUDULE :

Mao ?

FILLETTE :

Vivi ! Choqués ! C’est pô juste…

GUDULE :

Miaou !

Repris à peu de choses près de la lettre du premier opus… Normal, étant donné qu’elle est de la main de la fillette.

FILLETTE :

Moi je voulais un chat. Tout pitit, tout mignon ! Un tout gentil chaton !

GUDULE :

Miao.

NARRATEUR :

En voyant le chagrin de la petite fillette, l’improbable félin miaula une bluette.

FILLETTE :

Ouiiiiiiin !

La musique est Marche nuptiale, de Songe d’une nuit d’été par Mendelssohn.

GUDULE : [air cérémonie de mariage]

Miow miow miow-miow… miow miow miow-miow…

NARRATEUR :

Soudain, dans un fracas, un portail fut ouvert, vers un endroit tout gris, et d’une marmite à mère, une famille en surgit !

Nous retrouvons ici nos protagonistes Maender-Alkooriens…

KYO : [Explosion, fracas]

Pfou ! Des poils !

… Avec Bernie, qui semble être toujours apprécier ce mot…

BERNIE :

Ah ! Ça a pété ! Ça a pété !

DEVIN :

Regardez !

GUDULE :

Maaou !

KYO :

Quoi ? Mais c’est quoi ce gros chat ?

Bernie reprend la phrase que dans l’épisode 14 à propos de l’araignée qui sort du portail.

BERNIE :

Oh, la grosse bestiasse !

DEVIN :

Aussi, oui, mais…

KYO :

S’il sort ses griffes, je sors les miennes !

BERNIE :

Non, attendez, il convulse !

GUDULE :

Miaou…

DEVIN :

Oh oui, vous avez vu !

KYO :

Mais que fait donc ce félidé ?

BERNIE :

J’ai dans l’idée qu’il va cracher…

Il recrache certainement tous les poils superflus, ou tout du moins ceux de Minotaure qui lui avaient donné cet aspect gigantesque.

NARRATEUR :

Le gros chat recracha une boule de poils.

TOUS :

Bêêêh…

NARRATEUR :

Avant de devenir un joli petit chat.

TOUS : [Bruit magique]

Oooh !

GUDULE :

Miaw ?

KYO :

Qu’il est mignon !

BERNIE :

Avec ses p’tites papattes !

GUDULE :

Miaw

DEVIN :

Incroyable, c’est sûr, mais ce qui l’est bien plus… c’est cette petite famille sortie de ma marmite !

KYO :

Eh… Oh !

BERNIE :

Oooh !

KYO :

Chat alors !

Quand on parle du loup… ou plutôt du chat, dans ce cas.

GUDULE :

Miaw.

DEVIN :

Ils ont l’air lessivés.

KYO :

Bah… Ils sont mal apprêtés.

Les “effets” peuvent désigner des habits, ce qui permet une répétition du mot “effet”.

BERNIE :

Quels étranges costumes… En effet, drôles d’effets !

KYO :

Euh… Des us et des coutumes qui doivent dater d’un temps ?

BERNIE :

Mais qui sont ces gens-là ?

KYO :

Euh.. Alors là… Connais pas, connais pas…

Modification de l’expression ne connaître quelqu’un ni d’Eve ni d’Adam, en remplaçant d’Eve par Vanina (une chanson de Dave) et (pomme) d’Adam par pomme Gala.

BERNIE :

Ni de Vanina ni de pomme gala ?

KYO :

Euh… ce qui est sûr en tous cas, c’est qu’ils sont dans le coma !

DEVIN :

Olah, la téléportation a causé des dégâts !

KYO :

Comment ça ?

DEVIN :

La marmite a été un portail vers ailleurs…

KYO :

Ah oui ?

DEVIN :

Et le chat a joué les pigeons voyageurs…

GUDULE :

Miaw.

DEVIN :

Amenant avec lui ces pauvres visiteurs.

BERNIE :

Aurions-nous commis là une scélératesse ?

Toute cette histoire vient d’un problème de lettre mal adressée…

DEVIN :

Plutôt une maladresse ?

KYO :

Quoi !? C’est la petite fillette qui a écrit la lettre ?

DEVIN :

Ben oui…

Le Kabuki est une sorte de théâtre japonais.

KYO :

Kabuki !

La phrase ne signifie rien (fécule : poudre blanche, abacule : élément de mosaïque), mais on peut admirer l’allitération en f et la répétition de « cule » que Trichelieu ne réprouverait pas.

BERNIE :

Diantre de fécule de fichtre d’abacule…

DEVIN :

Restez poli, Bernie !

BERNIE :

Ggh… Oui, oui…

KYO :

Aah, on fait quoi maintenant ?

Répétition de “soin”.

BERNIE :

Euh… Nous avons impétrer le soin de les soigner !

Ilo est le dieu de la Vie, pour lequel officie Yanosh, un autre protagoniste de l’aventure.

DEVIN :

Partons donc chez Ilo !

BERNIE :

Oh, oui, allons-y tout de go !

KYO :

Chez Ilo ?

DEVIN :

Oui.

KYO :

Mais c’est qui ?

BERNIE :

C’est le dieu de la Vie !

Répétition de “Vie”, dans un autre sens…

KYO :

Ah, vi, vi, vi, d’accord…

Bernie reprendra ces paroles à l’épisode 14.

BERNIE :

Tellement si gentil !

Et encore la vie…

KYO :

Ah vi…

Chapitre 2 – Tagada soin soin.

Allitération en “v”, plus assonance en “i”

NARRATEUR :

Non sans difficulté, ce groupe décati parvint sur le parvis du temple de la Vie…

On rencontrera également la même situation dans l’épisode 14, lorsque Bernie doit porter le devin… qu’il trouve également trop lourd.

BERNIE :

J’en peux pu, j’en peux pu… Cette dame estmafflue !

KYO :

Ma quoi ?

DEVIN :

Chut !

KYO :

Ah mais…

YANOSH : [Coups à la porte]

Ouais ? C’est qui, c’est quoi ? C’est… quoi donc qui va là ?

DEVIN :

C’est le devin !

YANOSH :

Eh… alors euh… j’ouvre…

KYO : [Grincement de porte]

Ça manque d’huile !

BERNIE :

C’est dingue ce que ça couine !

DEVIN :

Bonsoir !

KYO :

Bonsoir !

BERNIE :

Bonsoir !

YANOSH :

Bons… Aaah, oui… C’est le devin et… consorts…

KYO :

Quoi ?

DEVIN :

Oui…

YANOSH :

Rentrez…

Jeu de mots sur “consort” et “qu’on sort”

KYO :

‘Faudrait savoir…

BERNIE : [Grincement de porte]

Euh…

KYO :

P’tain ! Mets de l’huile !

YANOSH :

Ouais, merci…

assonance en “sion”. À noter que la musique s’amplifie tout au long de cette phrase.

NARRATEUR :

Après l’explication pétrie de componctions de l’étrange situation de téléportation…

YANOSH :

Donc, finalement… ils viennent d’un autre plan ?

KYO :

C’est ça.

DEVIN :

Oui…

YANOSH :

C’est dingue !

En effet puisque tout cela est dû à… des poils.

BERNIE :

Oui… L’adjectif “époilant” convient parfaitement !

YANOSH :

Ouais… bon, alors… Voyons voir… Il faut qu’ils boivent ceci.

KYO :

C’est quoi ?

Répétition et assonance.

YANOSH :

De l’eau d’Ilo.

KYO :

D’Ilo ?

YANOSH :

D’Ilo.

D’Ilo, dis « l’eau »…

BERNIE :

L’eau !

YANOSH :

Beh ?

BERNIE :

Ggghhh…

Et l’assonance continue…

YANOSH :

Idiot !

De l’alcool

DEVIN :

C’est là de l’eau de Vie !

Quiproquo entre l’eau du dieu de la Vie, et l’alcool.

KYO :

Ah, du vin de messe, quoi…

BERNIE :

Oui !

YANOSH :

Mais non ! Allez, versez ceci dans leurs gosiers et moi j’incante ici l’obsécration…

BERNIE : [Tintement de verres]

Et hop !

DEVIN :

Voilà…

Dans l’épisode 13, on entend les magistrats de Maender-Alkoor boire ainsi.

YANOSH :

Et glou, et glou, et glou…

Yanosh prononce les lettres unes à unes… qui forment le mot “soin” (logique) !

YANOSH : [Musique d'orgue]

S… O… I… N…

KYO :

Mais qu’est-ce qu’il dit ?

YANOSH :

S… O… I… N…

DEVIN :

Il psalmodie une prière de soin !

BERNIE :

C’est technique !

Tagada tsoin-tsoin revisité par Ilo…

YANOSH :

Taaagada… Soin-soin…

KYO :

Ah c’est technique, oui…

YANOSH :

Taaagada… Soin-soin…

BERNIE :

Eh oui d’accord…

YANOSH :

Ilo !

TOUS : [Souffle]

Ouah !

YANOSH :

Et voilà le travail…

BERNIE :

Ils dorment !

DEVIN :

Ils somnolent !

KYO :

Ils ronflent !

Encore une suite de paroles se terminant sur une réplique hors-contexte, dans le style du Donjon de Naheulbeuk.

YANOSH :

Ils… nous foutent la paix, oui…

BERNIE :

Géh ?

YANOSH :

Maintenant, y’a plus qu’à !

KYO :

Plus qu’à quoi ?

YANOSH :

Eh… les renvoyer !

DEVIN :

Où ça ?

YANOSH :

Chez eux !

BERNIE :

Oui mais ça…

DEVIN :

Peut pas…

YANOSH :

Comment ça ?

BERNIE :

On ne sait comment faire…

YANOSH :

Vous avez la marmite ?

DEVIN :

La marmite à mère ?

YANOSH :

Bah, alors… Pouf-pouf dedans…

DEVIN :

Mais… Pour ouvrir vers leur monde, il me fallait la lettre…

YANOSH :

Eeeet… ?

DEVIN :

Eeet… N’ai pu…

YANOSH :

Ah ben là… c’est foutu…

DEVIN :

Ah, si seulement j’avais pu en garder un fétu…

Allitération en “p”

BERNIE :

Oh, nous ne pûmes supputer une pareille épopée…

Référence à Star Wars, dont le héros s’appelle… Luke Skywalker… Une traduction hasardeuse, sans doute !

KYO : [gong !]

Mais comme le disait le père de Luke Cielpromeneur…

BERNIE :

Hein ?

YANOSH :

Qu’est-ce que c’est ?

Faut-il expliciter ?

KYO :

Une seule goutte a suffi à ce que je sois ton père !

YANOSH :

Ouais, bon… Cette famille ne pourra jamais rentrer chez elle…

BERNIE :

C’est terrible !

KYO :

Bon, ils vont pioncer longtemps ?

YANOSH :

Bah… d’ici une heure ou deux, ils seront parmi nous…

Le chat apparaît chaque fois qu’on l’invoque, comme c’est le cas dans la phrase précédente : “par minou”.

KYO : [Bruit magique, miaulement]

Ah tu es là, toi !

YANOSH :

Il est rentré comment, ce chat ?

KYO :

Vilain petit chat !

GUDULE :

Mamaw… Miaw ?

BERNIE :

Il nous reste un mystère…

DEVIN :

Lequel ?

BERNIE :

Qui est ce Père Noël ?

YANOSH : [bruits de grelots]

Eh… Qui ?

BERNIE : [Bruit de papier]

Mais voyez ! Sur l’enveloppe qui protégeait la lettre ! Ce langage primitif qui…

TOUS :

Quoi !?

BERNIE :

Gggh… Eh bien quoi ?

Phrase prononcée par Yanosh dans l’épisode 13.

YANOSH :

Tu pouvais pas le dire plus tôt ?

BERNIE :

Eh… Mais…

KYO :

Y’a du lait de soja qui coule dans ses veines !

BERNIE :

Mais enfin… ?

DEVIN :

Retournons dans mon antre !

Chapitre 3 – Retour pileux et laisser-aller glabre.

Le narrateur aurait-il quelque chose d’autre à faire ?

NARRATEUR : [impatient]

Eh… Ainsi donc ils revinrent dans la cave du devin ! Et hop !

DEVIN : [Plouf]

Et voilà, tout est prêt !

BERNIE :

Eh… Voui…

DEVIN :

Il faudrait les plonger dans la marmite à mère…

Cela a aussi été sa réaction quand le devin a annoncé la même chose pour le chat…

BERNIE :

Merveilleux !

KYO :

Ils seront bouillis…

DEVIN :

Eeeh… oui…

BERNIE :

Merveill… euh ?

KYO :

Hors de question !

YANOSH :

Eeeh… Je peux les protéger pendant leur immersion…

DEVIN :

Aaah !

Et de trois…

BERNIE :

Merveilleux !

KYO :

Bah faites-donc…

Damart (tramad à l’envers) est une marque de vêtements polaires.

YANOSH : [Musique d'orgue]

TRAMAD TRAMAD TRAMAAAAD ! Par le bon froid d’Ilo… Vous n’aurez pas trop chaud…

TOUS : [Souffle]

Oh !

YANOSH :

Voilà.

KYO :

Pourquoi ils sont tous bleus ?

YANOSH :

J’avais pas d’autre couleur…

Et de quatre…

BERNIE :

Édifiant ! Merveilleux !

DEVIN :

Allez-y en douceur.

YANOSH : [Plouf]

Voilà.

KYO :

La fillette est passée, mais…

BERNIE :

Le monsieur et la dame…

YANOSH :

Ça risque de coincer…

DEVIN :

Oh mais zut… Comment faire ?

TOUS : [Bruit s'amplifiant]

Oh ? Qu’est ce que…

BERNIE :

Mais qu’est-ce que c’est ?

DEVIN :

Une distorsion d’espace-temps-plan nous guette !

BERNIE :

Oh ! Oh !

Le cri du père Noël !

YANOSH :

Oh ! Oh ! Oh ! même…

TOUS :

Quoi ?

DEVIN :

Dépêchons-nous !

Le “merveilleux” s’est mué en “monstrueux” depuis la dernière fois…

BERNIE :

Édifiant ! Monstrueux !

YANOSH :

Oh non mais ça c’est pas bon du tout hein…

KYO :

Attendez… viens par là toi… Voilà, la tête la première ! Yah !

On continue la scène de l’accouchement.

BERNIE : [Plouf]

Mais poussez !

KYO :

Pousse… Elle passe pas !

DEVIN :

Enlevez le vite !

YANOSH :

Ouais, voilà… Eh… Et la dame ?

KYO :

J’essaye ! Vous pouvez lui tenir la robe ?

YANOSH :

Ah ? Oui, oui euh…

KYO :

Ggneuh…

BERNIE : [Plouf]

Ça passe pas non plus…

BERNIE :

Non mais vous avez vu ?

KYO :

Quoi ?

DEVIN :

Quoi donc ?

BERNIE :

Le monsieur est tout chauve ! On dirait un oeuf pelé…

YANOSH :

Et… la dame…

BERNIE :

Tout autant !

YANOSH : [Bruit s'amplifiant]

Oh non, ça…

KYO :

Encore ce bruit !

DEVIN :

Je l’avais dit que…

NARRATEUR :

En scrutant tout au fond de sa marmite à mère, le devin fut transi d’une vision éphémère…

DEVIN :

C’est comme pour les poils ! Ils suffisent au transfert !

BERNIE :

Ce bruit… qu’est-ce que… ?

KYO :

Eh, oh ! Devin ? Hé !

BERNIE :

Mon ami… Qu’y a t’-il ?

DEVIN :

Je les ai vus !

YANOSH :

Qui ?

DEVIN :

Je les ai vuuuus !

YANOSH :

Qui ?

DEVIN :

Je les ai vuuuuus !

Encore une fois, cela sera repris dans l’épisode 13.

YANOSH :

Eh… Il m’écoute pas…

KYO :

Qui !?

DEVIN :

La petite famille jouant autour d’un arbre !

TOUS :

Ah !?

DEVIN :

Tout va bien par chez eux !

KYO :

Mais c’est très bien, ça !

YANOSH :

Eh ben voilà, c’est bien, ça…

Et encore… décidément, Bernie aime bien ce mot.

BERNIE :

C’est merveilleux !

DEVIN :

Non !

TOUS :

Quoi !?

Le devin désigne sans doute par là Moumoune et Roger, restés dans ce plan-ci… sans leurs cheveux.

DEVIN :

Il reste ces deux là !

YANOSH :

Et alors ?

DEVIN :

Et alors, ça ne va pas !

KYO :

Qu’est-ce que…

DEVIN :

Il ne peut y avoir deux êtres à deux endroits ! Ou alors…

YANOSH :

Alors quoi ?

TOUS : [Bruit magique, crépitements]

Aaaaaaah !

Chapitre 4 – Conclusion au débotté et deus ex taverna

Double référence ici : le plan Q, petite dédicace à Trichelieu… mais aussi Planck ; spécialiste de physique quantique.

NARRATEUR :

L’espace, le temps, les plans… Quel vertige éloquent ! D’autant que l’infini répare par ses lois des failles dimensionnelles ouvertes ici et là… Voyez donc, ces deux là, ici ils sont parents.

ROGER :

Tu voulais bien un chat ?

FILLETTE :

Oui, mais pas une peluche !

MOUMOUNE :

Oh, mais ma petite chérie, sois mignonne !

FILLETTE :

Mais je suis trèèès mignonne !

NARRATEUR :

Et ailleurs, ils administrent une vieille taverne !

ROGER :

Moumoune ! Une autre bière !

MOUMOUNE :

vas la chercher toi-même !

ROGER :

Non mais… Non mais c’est pas pour moi !

MOUMOUNE :

M’en fout !

Nous découvrons ainsi par ce bonus l’origine exacte de Moumoune et Roger… ainsi que du chat qui accompagne Kyo.

NARRATEUR :

Ainsi, sans le savoir, un monde flamboyant a intégré sans heurts des êtres venus d’ailleurs ! C’est bien enfin le thème et l’exemple réel de ce que l’on appelle… la magie de Noël… Eh ouais… Tout ça pour çha…

GUDULE :

Maw ?

Si le MJ cède à la facilité, les PJ peuvent être décus !

NARRATEUR :

J’ai même pas honte !

NARRATEUR :

… Quoi que…

Proposez vos changements sur Github !