Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de Nico & Matt. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Adoprixtoxis.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

09. Le neuvième épisode

Chapitre 1 – Introduction sponsorisée

GLOOMY : [Musique enjouée]

Adoprixtoxis vous est présenté par les filaments jetables pour ampoules électriques Duchmon.

Parodie des émissions sponsorisées.

TOUS : [chantant]

Les filaments Duchmon, ce sont les meilleurs du monde, les filaments Duchmon, toutes les ampoules en r’demandent !

Original comme titre…

VOIX OFF :

Adoprixtoxis, la planète mystérieuse. Épisode Neuvième : le neuvième épisode !

GLOOMY :

Bon, qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

KELLOGS :

Il faut sortir d’ici au plus vite.

Voir l’épisode 8.

SYPHILIS :

Quand je pense qu’on s’y est mis tous seuls dans cette cellule…

ZLUGLU :

Peut-être qu’on aurait pas dû tourner à droite…

GLOOMY :

Ouais ben ça si on m’avait pas dit de tourner à droite, moi j’aurai pas tourné à droite, hein…

C’est en effet Kellogs qui avait proposé de tourner à droite à l’épisode précédent.

KELLOGS :

Si vous réfléchissiez un peu par vous-même, on aurait pas besoin de vous dire par où aller.

GLOOMY :

Ouais, oh, ça va, hein ! La blonde ici c’est pas moi.

insinuer ?

SYPHILIS :

Alors là, je sais pas ce que vous voulez assissmmf… assfm… ce que vous voulez asfm… Ce que vous voulez dire !

ZLUGLU :

Moi je vois pas le rapport entre cette conne et le fait qu’on ait tourné à droite !

GLOOMY :

Mais elle déconcentre tout le monde avec ses jupes à ras de la touffe !

SYPHILIS :

Mais je ne vous permet pas !

On peut voir là à nouveau la petite attirance (un peu orientée) de Kellogs pour Syphilis.

KELLOGS :

Vous allez trop loin Gloomy ses jupes sont très bien comme elles sont !

SYPHILIS :

Et toc !

KÉVIN : [Pouic]

Teddy aussi il trouve que les jupes elles sont super bien !

GLOOMY :

Mais il nous emmerde, lui aussi, avec son nounours à la con !

SYPHILIS :

Mais lui parlez pas comme ça c’est qu’un enfant !

KÉVIN :

C’est même pas vrai d’abord j’ai déjà dix-huit ans et demi !

KELLOGS :

La ferme Kévin !

Vieux cliché des intellectuels à lunette…

KÉVIN :

Ah eh tais-toi toi parce que c’est pas parce que tu portes des lunettes que t’es plus intelligent !

KELLOGS :

J’ai jamais entendu des conneries pareilles.

KÉVIN :

Ouais parce que moi je porte des lentilles, hein mais c’est parce que je veux pas…

KELLOGS :

Le jour où t’auras du poil au menton on en reparlera…

TOUS : [Tout le monde parle, on entend plus rien]

Engueulade générale

GLOOMY : [Bruit mécanique]

… Euh… c’était quoi, ça ?

TOUS : [Bruit mécanique]

Woh !

SYPHILIS : [Sons d'accélération]

Qu’est-ce qui se passe ?

Peut être une référence au film Cube dans lequel les cubes-cellule se déplacent.

KELLOGS :

La cellule se déplace.

KÉVIN :

On va de plus en plus viiiite !

SYPHILIS :

J’aime pas çaaaaa…

TOUS : [Bruit de freinage]

Wooooh !

Notons que le sponk est le même son que celui du bonus de La tour de Baal où un quebequois se fait découper en morceau dans un jeu. Mais peut-être est-ce simplement une similitude de bibliothèque

TOUS : [SPONK !]

Olalalalalh…

KÉVIN :

J’ai mal à ma tête…

GLOOMY :

Mais pourquoi ils nous ont déplacés ?

KELLOGS :

Je n’en ai pas la moindre idée.

GLOOMY :

Et puis d’abord on est où ?

Logiiiique :)

KÉVIN :

Bah dans la cellule !

GLOOMY :

Non, je veux dire, où est-ce qu’ils nous ont emmenés ?

Chapitre 2 – Pendant ce temps, sur l'étoile noire

COMMANDANT : [Musique impériale, respiration de Dark Vador]

Voici les prisonniers comme vous le souhaitiez, monsieur.

Citation de Dark Vador, comme toutes ses répliques suivantes (extrait de Star Wars) (comme c’était le cas aux épisodes précédents)

DARK VADOR :

Beau travail commandant. Laissez-nous !

COMMANDANT :

Bien, monsieur.

DARK VADOR :

Voulez-vous nous faire l’honneur de vous joindre à nous ?

GLOOMY :

Qui êtes-vous ? Vous n’avez pas le droit de nous retenir prisonniers comme ça.

DARK VADOR :

Peut-être trouvez-vous que l’on vous traite injustement ?

GLOOMY :

Bah… un peu, quand même, hein…

DARK VADOR :

Tu te défends bien, jeune homme…

GLOOMY :

Oui je sais, il parait que j’ai un bon sens de la répartie…

DARK VADOR :

Impressionnant !

ZLUGLU :

Y’en a marre de vous Vador ! Je suis prêt à vous affronter, même si je suis plus petit que vous !

DARK VADOR :

Alors ! Tu as accepté la vérité !

Apparemment, Shmi a un deuxième nom, plus franchouillard celui-là !

ZLUGLU :

Votre maman elle serait pas fière de vous si elle vous voyait ! Euh, comment elle s’appelait déjà… Oui, Monique ! Monique elle serait pas fière !

DARK VADOR :

Ce nom ne signifie plus rien pour moi !

ZLUGLU :

Vous pourriez lui retéléphoner des fois, ça pourrait lui faire plaisir…

Fin des citations de Vador (plus de phrases en réserve dans le film ?), et petite excuse pour l’expliquer… Sur la dernière partie de la réplique, on entend la musique de la série animée YuGiOh! lors des déclarations de duels ou des moments clés.

DARK VADOR :

Obi-wan, autre fois, a eu la même idée que toi… Et meeerde, encore ce synthétiseur de voix qui tombe en paaaaanne… Test… Test… Un, deux… Un, deux… Ho-oh… Non ? Euh… Oh, voilà. C’est pas tout à fait ça mais ça fera l’affaire ! Prépare-toi au duel !

ZLUGLU :

Je suis prêt !

DARK VADOR :

À trois ! Un…

ZLUGLU :

Deux…

DARK VADOR :

Trois !

Voilà en quoi consiste le duel… Qui aurait cru que Dark Vador s’adonnait à de telles occupations ?

ZLUGLU :

Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette, le premier de nous deux qui rigolera aura une tapette !

KÉVIN :

Vas-y Zluglu t’es le plus fort !

TOUS :

Chhht !

KÉVIN :

Ben quoi ?

GLOOMY :

Ben tu vois bien qu’il se concentre !

DARK VADOR : [pet]

Hh… pffr… cfffr… pffrahahahh…

ZLUGLU :

J’ai gagné !

DARK VADOR : [coup]

Aïeeuh !

SYPHILIS :

Non, Zluglu, c’est comme ça qu’il faut taper.

DARK VADOR : [coup]

Ouillallaille…

KELLOGS :

Laissez-moi faire.

DARK VADOR : [coup]

Waaah !

KELLOGS :

Là, c’est une belle tapette !

GLOOMY :

Vous êtes vraiment des lopettes… Prends ça !

DARK VADOR : [coup]

Wooooh…

ALARME : [chute]

Alerte ! Alerte ! sonnerie de trompette Euh non, c’est pas ça ! Sonnerie d’alerte Ah, voilà !

KÉVIN :

J’ai peur Teddy !

GLOOMY : [coup de feu, fin de la sonnerie]

Bon maintenant que le problème de l’alerte est réglé, il faudrait peut-être qu’on s’active…

KÉVIN :

Ouais mais la porte elle est fermée !

SYPHILIS :

En plus ça a l’air solide…

GLOOMY :

Et on a plus KROTE avec nous…

KELLOGS :

Mais si, au contraire !

Très RP comme phrase ;)

GLOOMY :

Je vous rappelle quand même qu’il a explosé dans le dernier épisode.

KELLOGS :

Non ! Nous avons toujours sa hard-box. Et si je le télécharge dans l’ordinateur central, il pourra non seulement nous ouvrir la porte, mais aussi nous aider à trouver une sortie !

TOUS :

Hein ?

KELLOGS :

Il va pirater l’ordinateur central.

TOUS :

Hein ?

KELLOGS :

Comme un virus, quoi.

TOUS :

Aaaah !

Le bruit émis lors de l’insertion vient de Windows, qui fait ce son à l’ajout d’un nouveau périphérique.

KELLOGS :

il suffirait que je trouve un port USB… Ah, en voilà un. clic tudum Normalement ça doit être bon. KROTE ?

KROTE :

Oui.

KELLOGS :

C’est toi ?

KROTE :

Je crois.

SYPHILIS :

Elle est bizarre sa voix.

GLOOMY :

Bon, KROTE, comment on sort d’ici ?

KROTE :

Par la porte.

KELLOGS :

Oui, mais comment sort-on de la station ?

KROTE :

Par une autre porte.

GLOOMY :

D’accord. Et comment on y va ?

KROTE :

À pied.

GLOOMY :

Oui, mais techniquement ?

Voilà un nouvel exemple de l’interprétation au premier degré que fait KROTE des demandes…

KROTE :

Vous transférez le poids de votre corps d’une jambe à l’autre et…

GLOOMY :

On te demande un itinéraire !

KROTE :

La station est reliée à la surface par un ascenseur. Je vous imprime le plan.

GLOOMY : [Bruit d'imprimante]

Ah ben voilà… enfin !

KELLOGS :

Maintenant ouvre-nous la porte.

GLOOMY : [Bruit d'ouverture de porte]

Pas celle du placard, l’autre !

ZLUGLU :

Il est toujours aussi con, quand même, hein ?

KROTE :

O.K.

COMMANDANT :

Vous ? Mais qu’avez vous fait au Seigneur Vador ?

GLOOMY :

Ça…

En effet, c’est exactement ce qu’il a fait à Vador…

COMMANDANT : [coup]

How !

KELLOGS :

La voie est libre, on y va !

Chapitre 3 – Deus ex machina

KÉVIN : [Bruits de pas]

Y’a des gens qui arrivent !

KELLOGS :

C’est une escouade !

GLOOMY :

Et en plus ils ont un robot avec eux !

SOLDAT :

Les voilà.

GLOOMY :

Tous à couvert !

KELLOGS : [Coups de feu]

On est cernés !

SYPHILIS :

Qu’est-ce qu’on peut faire ?

GLOOMY :

Dès que ça se calme, je riposte !

Le “Aaaah” répond au “Yaaah” poussé juste avant. Réference à “Star Wars” une fois de plus, quand Han solo se retrouve à court de balles alors qu’il essaie de se montrer héroïque contre les clonetroopers de l’empire.

GLOOMY : [Fin des coups de feu]

Cette fois-ci j’vais me les faire ! Yaaah ! (bruit de chargeur vide) Aaaah !

SYPHILIS :

C’est ça que vous appelez “riposter” ?

GLOOMY :

C’est pas ma faute, j’ai plus de balles !

Balles, bol

KÉVIN :

Ça c’est pas d’bol !

ROBOT SOLDAT :

Vous êtes en état d’arrestation. Veuillez vous rendre sur le champ !

SYPHILIS :

On devrait peut-être se rendre. J’ai horreur de la violence.

ZLUGLU :

Ça c’est hors de question !

KELLOGS :

Je crois savoir ce qu’on peut faire ! KROTE, t’es toujours là ?

C’est la deuxième fois qu’il croit être là…

KROTE :

Je crois.

KELLOGS :

Télécharge-toi dans ce robot !

GLOOMY :

Il peut vraiment faire ça ?

KELLOGS :

Oui ! KROTE est dans le système, et ce robot fait partie du système !

SYPHILIS : [Bruit électronique]

Vous croyez que ça a marché ?

ROBOT SOLDAT :

Je répète : rendez-vous sur le champ !

GLOOMY :

Ben on dirait que non…

KELLOGS :

Je comprends pas… d’après le bruit, le transfert a bien eu lieu !

KÉVIN :

Peut-être que c’est quand même KROTE, mais qu’il est pas content à cause qu’on s’est beaucoup moqué de lui…

GLOOMY :

Mais tais-toi, Kevin…

KROTE : [Bruit de chenilles]

Me voilà.

GLOOMY :

Qu’est-ce que c’est que ce truc ?

KELLOGS :

Je crois que ce robot s’est encore planté…

GLOOMY :

Planté !? Mais c’est dans un robot ménager qu’il s’est téléchargé

KELLOGS :

Il pourra quand même nous servir

GLOOMY :

Super ! On a qu’à l’envoyer faire la poussière des uniformes de nos ennemis, ou nettoyer par terre…

KELLOGS :

Vous ne croyez pas si bien dire ! KROTE ! Envoie-leur ton eau savonneuse !

KROTE :

Tout de suite !

KELLOGS : [Bruit d'eau, chutes]

Profitons-en ! L’ascenseur est au bout de ce couloir !

KELLOGS : [Sons de course, ouverture de porte]

Tout le monde à l’intérieur ! Direction la surface !

GLOOMY : [Fermeture de porte]

Yess !

SYPHILIS :

Hourra !

KROTE :

Nom d’un boulon !

GLOOMY :

Eh ben on s’en est quand même bien tirés, hein…

KELLOGS :

Ils vont sûrement nous poursuivre à l’extérieur.

… à votre avis ?

GLOOMY :

Ouais mais dehors ça peut pas être plus dangereux qu’à l’intérieur…

SYPHILIS : [Ouverture de porte, bruit de vent]

Oulalaah…

KÉVIN :

Ouh il fait froid…

GLOOMY :

Merde la banquise !

KELLOGS :

Et en pleine tempête !

VOIX OFF :

La suite au prochain épisode !

Proposez vos changements sur Github !