Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de Nico & Matt. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Adoprixtoxis.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

11. Terminus

Chapitre 1 – Analepse hospitalière

En arrière plan, la musique de Forrest Gump, dont le héros éponyme est lui aussi déficient mentalement.

MÉRE DE KÉVIN :

Ahhhhhhhhhh… .

CHIRURGIEN :

Allez-y poussez madame, je vois la tête…

PÉRE DE KÉVIN :

Tiens chérie regarde par ici, regarde la caméra qu’on voit ton joli sourire !

Elle fait sûrement un doigt d’honneur…

MÉRE DE KÉVIN : [hargneuse]

Tiens le voilà ton sourire !

PÉRE DE KÉVIN :

Tu es superbe, chérie !

ASSISTANT :

La pression est à 12.

PÉRE DE KÉVIN :

Dites docteur vous voulez bien vous écarter j’suis pas sûr qu’on voit bien la dilatation…

CHIRURGIEN :

Vous voyez pas que je suis occupé là ? Allez vous occuper de votre femme et faites la respirer

La chanson de Mickey 3D ?

PÉRE DE KÉVIN :

T’as entendu chérie ? Faut que tu respires

MÉRE DE KÉVIN :

Heureusement que t’es là j’y avais pas pensé !

PÉRE DE KÉVIN :

Non mais comme ça regarde : pff, pff.

MÉRE DE KÉVIN :

Ahhhhhhhhhh… .

KÉVIN : [vagissements enfantins]

Ouuiiiin

CHIRURGIEN :

Et voilà c’est un garçon madame regardez ce beau béb… wooups !

CHIRURGIEN : [glissade du bébé]

Oulà c’est glissant.

MÉRE DE KÉVIN :

Pourquoi il pleure plus mon bébé ?

CHIRURGIEN :

Bah c’est sûrement rien ! Regardez, une petite tape sur les fesses et…

KÉVIN : [bruit de fessée]

Ouuiiiin

CHIRURGIEN :

Ah, vous voyez.

PÉRE DE KÉVIN :

Docteur vous voulez bien vous retourner avec le bébé là, que je puisse le filmer, s’il vous plait ?

C’est sûrement rien, il est sûr d’être chirurgien lui ?

CHIRURGIEN :

Oui tout de suite… pam oups, la tête ! Vous inquiétez pas c’est sûrement rien, un petit peu de mercurochrome et ce sera bon.

PÉRE DE KÉVIN :

Il est beau on dirait son père.

CHIRURGIEN :

Prenez-le si vous voulez !

PÉRE DE KÉVIN :

Tiens la caméra chérie.

CHIRURGIEN :

Tenez.

PÉRE DE KÉVIN :

Waouh, oulà ! glissade Laissez docteur je vais le ramasser. Viens là fiston ! coup de pied Oups, la pauvre tête.

MÉRE DE KÉVIN :

Je pourrais avoir mon bébé ?

PÉRE DE KÉVIN :

Oui bien sûr, tiens attrape chérie

MÉRE DE KÉVIN : [choc]

Mais t’as lancé trop loin !

CHIRURGIEN :

Mais t’inquiète pas, allez je vais te le chercher. Tiens le voilà chérie

MÉRE DE KÉVIN :

Oh il est vraiment trop mignon avec toutes ses petites bobosses

CHIRURGIEN :

Et comment vous allez l’appeler ce petit monstre ?

PÉRE DE KÉVIN :

Kévin

Chapitre 2 – Retour dans le métro

Encore une analogie avec Forrest Gump, avec la citation de la maman un peu modifiée (la vie c’est comme une boîte chocolat, on sait jamais sur quoi on va tomber)

KÉVIN :

Voilà c’est comme ça que je suis né. C’est la vie. D’ailleurs ma maman elle dit toujours : la vie c’est comme une boite de chocolats, quand on en mange trop on a mal au ventre. Hein Teddy ? squik

DAME :

Tu m’as l’air d’être un bon garçon

KÉVIN :

Et vous, vous êtes née y a longtemps ?

DAME :

Un certain temps oui, héhéhé.

KÉVIN :

Ah je me disais y a que les gens qui sont nés y a très très longtemps qui peuvent être aussi moche.

GLOOMY :

Kévin !

KÉVIN :

Bah quoi ?

GLOOMY :

Laisse la dame tranquille ! Excusez-le madame.

DAME :

Y a pas de mal. Faut bien que jeunesse se fasse.

GLOOMY :

Viens ici Kévin

KÉVIN :

Bon d’accord mais on arrive bientôt ?

KELLOGS :

Pour ça il faudrait d’abord savoir où nous allons

SYPHILIS :

C’est vrai ça fait déjà des heures qu’on est dans ce métro

ZLUGLU :

Plus on mettra de distance entre la zone 51 et demie et nous, mieux ce sera.

GLOOMY : [bruits robots]

Tu fais quoi K.R.O.T.E ?

KROTE :

Je nettoie.

GLOOMY :

Euh… pourquoi ?

KROTE :

C’est sale.

SYPHILIS :

Une vraie petite fée du logis

GLOOMY :

Je commence à regretter mon K.R.O.T.E d’avant…

SYPHILIS :

Au fait on fait comment pour l’amende que les contrôleurs nous ont donné ? On partage ?

GLOOMY :

Vous inquiétez pas pour ça, j’ai donné un faux nom et une fausse adresse

KELLOGS :

Et quel nom vous avez donné ?

GLOOMY :

Kévin Toutcourt.

KELLOGS :

Oui mais c’est un vrai nom ça !

GLOOMY :

M’en fous c’est pas le mien en tout cas.

KELLOGS :

Je trouve pas ça très honnête

GLOOMY :

Ouais mais regardez-le… vous croyez qu’il se doutera de quelque chose ?

SYPHILIS :

Mais Kévin ! Pourquoi tu lèches la barre du métro, c’est dégoûtant !

KÉVIN :

Mais non c’est super bon ça a un petit goût salé !

SYPHILIS : [Métro dans une station]

Y a une mendiante qui vient d’entrer dans le métro

KELLOGS :

Oui et en plus elle vient vers nous

SYPHILIS :

Qu’est-ce qu’on fait ?

GLOOMY :

On fait comme tout le monde.

KELLOGS :

C’est-à-dire ?

GLOOMY :

On regarde en l’air et on siffle.

KÉVIN : [sifflements dans toute la rame]

Je sais pas siffler !

Extraits de Les visiteurs où Marie-Anne Chazel joue une mendiante qui chante très mal. Toutes ses phrases viennent du film.

MENDIANTE :

Cassez la voix… cassez la voie.

KÉVIN :

La madame elle fait mal à mes oreilles

GLOOMY :

Ça c’est vrai quelle horreur

MENDIANTE :

Oh ! Bah quoi je chante éh ? Je chante pas plus mal que Stéph’ de Monac.

SYPHILIS :

Non mais faut reconnaitre que vous avez vraiment une voix affreuse

MENDIANTE :

Oh putain qu’elle est gonflée celle là

GLOOMY :

Kévin, arrête de lécher la barre

MENDIANTE :

Bah dis donc t’es un sacré dégueulasse toi.

KÉVIN :

Mais non c’est super bon vous avez qu’à essayer vous verrez.

MENDIANTE :

Oh putain mazette !

KÉVIN :

Ah je te l’avais dit que c’était super bon

HAUT-PARLEUR :

Station de ski

La mendiante (avec la voix de Marie Anne Chazel) descend à la station de ski, référence possible aux Bronzés font du ski, film dans lequel l’actrice joue également.

MENDIANTE :

Mesdames…

GLOOMY :

Ouais c’est ça au revoir..

SYPHILIS : [Avis à tous les passagers, veuillez attacher votre ceinture]

C’est quoi ça ?

Cette phrase et les suivantes est le genre de speech qu’on a en entrant dans un grand huit ou des montagnes russes. Ce transport en commun sait mettre de l’ambiance entre deux stations !

HAUT-PARLEUR :

Nous rappelons que cette rame est déconseillée aux femmes enceintes…

KÉVIN :

De quoi qu’il parle ?

HAUT-PARLEUR :

Aux personnes ayant des problèmes cardiaques ainsi qu’aux enfants de moins d’un mètre quarante

GLOOMY :

Ça a l’air sérieux !

HAUT-PARLEUR :

Veuillez garder vos bras et vos jambes à l’intérieur du wagon. La direction déclinera toute responsabilité en cas d’incident

ZLUGLU :

Je vous conseille d’attacher vite votre ceinture

GLOOMY :

D’accord, mais je vois pas pourquoi c’est si dangereux

SYPHILIS :

Qu’est ce qui se passe ?

GLOOMY :

J’ai un mauvais pressentiment…

Réflexion que font certaines personnes quand le wagonnet se met en marche, sur des montagnes russes

KÉVIN :

J’ai peur Teddy, je veux plus y aller, je veux plus y aller !

GLOOMY :

Trop tard…

KÉVIN : [bruits grand huit]

Oh bah c’est déjà fini ?

Encore en bruit de fond, un bruit de vomi de La Cité de la Peur

HAUT-PARLEUR :

Terminus, veuillez quitter la rame s’il vous plait.

Chapitre 3 – Prises laborieuse de renseignements

GLOOMY :

Bon allez on y va.

SYPHILIS :

Qu’est ce qu’on fait maintenant

KELLOGS :

Nous ne savons même pas où nous sommes.

KÉVIN :

Bah au métro !

GLOOMY :

Heureusement qu’il est là lui

KELLOGS :

Vu qu’il dessert même le pôle Nord on peut s’attendre à être n’importe où sur cette planète.

ZLUGLU :

Y a un guichet là-bas on a qu’à leur demander où on est.

GLOOMY :

Tu sais pas ça toi ?

ZLUGLU :

Et bah non !

GLOOMY :

Ah bah là j’suis déçu.

KELLOGS :

Bon allons demander.

KELLOGS :

Bonjour madame.

la voix de la guichetière est une copie de l’insupportable vendeuse de tickets… de métro dans le sketch des 2 minutes du peuple (de François Perusse)…

GUICHETIÈRE :

Bonjour monsieur.

KELLOGS :

Ce serait pour un renseignement s’il vous plait.

GUICHETIÈRE :

Il faut prendre un ticket.

KELLOGS :

Ah, euh d’accord.

SYPHILIS :

C’est quel numéro ?

KELLOGS :

Le 44.

GUICHETIÈRE :

Le numéro 44.

KELLOGS :

Je crois que c’est moi.

GUICHETIÈRE :

Bonjour monsieur.

KELLOGS :

Bien le bonjour… ce serait pour un renseignement, en fait on voudrait savoir où on est.

GUICHETIÈRE :

Veuillez patienter je consulte l’ordinateur.

KELLOGS : [surpris]

Vous ne le savez pas ?

GUICHETIÈRE :

Il est gentil, il patiente !

KELLOGS :

Bon bon d’accord.

GLOOMY :

De toute façon à quoi ça sert de savoir où on est ? On est sur Adoprixtoxis y a que ça à savoir ! Et y a aucun moyen d’en partir.

KELLOGS :

Ne soyez pas défaitiste, nous trouverons un moyen.

GLOOMY :

J’aimerai en être aussi sûr

HAUT-PARLEUR :

Le vol à destination de Katchapouetpouet départ initialement prévu à 11h05 sera retardé de 35 minutes

SYPHILIS :

Tiens ça fait aéroport aussi.

GLOOMY :

Des avions ? Super utile pour aller dans l’espace et rentrer chez soi ! De toute façon est fichu autant essayer de s’intégrer et de mener une vie normale ici.

En effet, Zluglu a de très bonnes raison de vouloir partir, voir les prochaines épisodes…

ZLUGLU :

Non c’est pas une bonne idée, il faut partir on va trouver un moyen.

GLOOMY :

En attendant je vois pas comment.

HAUT-PARLEUR :

Les passagers du vol spatial à destination de la planète Terre sont attendus porte A pour l’embarquement. Merci

À trop réfléchir, on passe à côté de choses essentielles !

GLOOMY :

J’ai beau réfléchir… je vois pas.

SYPHILIS :

Ouais.

KÉVIN :

Moi non plus.

KELLOGS :

On trouvera !

GUICHETIÈRE :

J’ai votre renseignement Monsieur.

KELLOGS :

Très bien, alors où sommes-nous ?

Encore mieux que Kévin !

GUICHETIÈRE :

À la gare.

KELLOGS :

Vous pouvez être un peu plus précise ?

GUICHETIÈRE :

Pour une nouvelle question il vous faut un autre ticket.

KELLOGS :

Oh et puis merde, on se casse.

GUICHETIÈRE :

Bonne journée Monsieur.

Chapitre 4 – Ruse empirique

KÉVIN :

Et regardez, y a un robot là bas.

Star Wars

SYPHILIS :

Je crois que je l’ai déjà vu quelque par… monsieur le robot, vous seriez pas Z6PO, par hasard ?

Toutes les répliques de Bender sont tirées de Futurama, série de Matt Groening.

BENDER :

Madame, vous faites sûrement erreur.

SYPHILIS :

Ah bon, je pensais que vous étiez 6PO, un robot de protocole

BENDER :

Permettez-moi de me présenter, je m’appelle Bender. Je suis tordeur, je tords des barres métalliques ; je suis programmé que pour ça.

KELLOGS :

Et vous sauriez nous dire où on est ?

BENDER :

Il faut que je vérifie mon programme. Ouais.

KELLOGS :

Ouais ? Et donc, nous sommes où ?

BENDER :

Je suis pressé !

KELLOGS :

Bon d’accord mais vous pourriez au moins nous indiquer la sortie.

BENDER :

C’est facile, c’est comme faire l’amour. Tu sais : gauche bas, rotation 62°, engagement rotor.

KELLOGS :

Euh… ouais.

GLOOMY :

Laissez tomber,on va rien tirer de ce sale robot

BENDER :

Je ne suis pas sale, je suis légèrement poussiéreux. Ça me donne un côté classe.

GLOOMY :

Si ça ne tenait qu’à moi, je pourrais te casser la gueule !

BENDER :

De plus costauds que toi y ont laissé leurs dents !

KELLOGS :

Voyons, la violence n’est pas une solution.

GLOOMY :

Ah ouais, et pourquoi ?

KELLOGS :

Ah oui, ben… Euh, parce que… Parce que c’est pas bien !

BENDER :

Tu as des arguments très persuasifs.

KÉVIN :

Y a des méchants tout en blancs qui sortent du métro

Les stormtroopers de Star Wars ont en effet des armures blanches

ZLUGLU :

Ce sont les troupes de Vador il faut qu’on s’en aille !

KELLOGS :

Ils nous ont suivis !

STORMTROOPER :

Les voilà.

GLOOMY :

Désolé Bender on doit te laisser

BENDER :

Très content de t’avoir rencontré

KELLOGS :

Y a un contrôleur là bas, venez j’ai une idée.

KELLOGS : [course]

Monsieur le contrôleur ?

CONTRÔLEUR :

Oui bonjour, qu’y a-t-il ?

KELLOGS :

Vous voyez les gens là bas en armure blanche ?

CONTRÔLEUR :

Oui, et alors ?

KELLOGS :

Et bah… je crois qu’ils ont pas de ticket !

CONTRÔLEUR :

Pas de ticket ? Nom d’un.. J’y vais tout de suite ! Merci beaucoup. Hey là bas !

STORMTROOPER :

Oui, quoi ?

CONTRÔLEUR :

Titre de transport s’il vous plait !

STORMTROOPER :

Attendez, vous savez qui on est ?

CONTRÔLEUR :

Je veux pas le savoir !

STORMTROOPER :

Bon euh… attendez je dois l’avoir quelque part

CONTRÔLEUR :

Vous autre là bas, je veux votre ticket aussi

KELLOGS :

Ça devrait les occuper un moment. Profitons-en pour filer !

GLOOMY :

Y en a d’autres qui arrivent en face.

KÉVIN :

J’ai peur Teddy !

ZLUGLU :

J’aime pas ça du tout

KELLOGS :

On est fait comme des rats !

VOIX OFF :

La suite, au prochain épisode

Proposez vos changements sur Github !