Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de Nico & Matt. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Adoprixtoxis.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

05. Les égouts

Chapitre 1 – Où l'on fait un résumé rapide de la situation

VOIX OFF :

Adoprixtoxis la planète mystérieuse. Épisode cinquième… les égouts.

Chapitre 2 – Où l'on comprend qu'égout rime avec dégout.

VOIX OFF : [Bruit de quelqu'un qui pisse en sifflant, chasse d'eau et déversement dans les égouts]

Au même instant à quelques mètres sous terre.

KÉVIN :

Bahhhhh c’est dégoutant !

GLOOMY :

Vous vous attendiez à quoi Kévin c’est des égouts ici !

KÉVIN :

Oui mais mon t-shirt il est tout resali et ma maman elle va vraiment pas être contente

Petite inversion des rôles, habituellement, c’est la maman qui fait les mots pour justifier…

SYPHILIS :

J’écrirai un mot d’excuse à ta maman Kévin

KELLOGS :

Je ne voudrais pas vous presser mais il serait peut être temps de commencer à chercher une sortie…

GLOOMY :

Bon d’accord ; en route.

KELLOGS :

Très bien mais ou allons nous ?

GLOOMY :

On va demander à Zluglu il sait toujours tout.

ZLUGLU :

Est-ce que j’ai vraiment une tête à savoir tout ?

GLOOMY :

Ben euuuuhhhh nan.

KELLOGS :

KROTE scanne la zone et projette nous un plan sur le mur.

KROTE :

À vos ordrrrrrreeeeeeeeeeees?..

GLOOMY : [KROTE tombe]

Eh ben il manquait plus que ça le voilà encore en panne.

KELLOGS :

Laissez moi regarder? mmhhh? je vois. Quelqu’un a de la monnaie ?

SYPHILIS :

Attendez, je regarde. Il vous faut combien ?

KELLOGS :

Une pièce suffira.

SYPHILIS :

Tenez.

KELLOGS : [cling]

Merci.

KELLOGS :

Alors voyons voir?

KROTE : [insertion de pièce dans un distributeur]

Vous bénéficiez de deux jours supplémentaires d’utilisation.

GLOOMY :

Je savais pas que c’était un service payant.

KELLOGS :

KROTE le plan.

KROTE :

Tout de suite.

KELLOGS :

Voyons voir ca.

SYPHILIS :

Vous comprenez quelque chose à ce plan ?

On parle bien de la chambre des secrets de Harry Potter, ainsi que du tuyau y menant !

KELLOGS :

Tout à fait regardez nous sommes là juste à coté de la chambre des secrets, et vous voyez ce gros tuyau là ? Eh ben si on le suit sur plusieurs kilomètres nous devrions déboucher sur une sortie normalement.

KÉVIN :

J’espère que c’est pas trop loin quand même parce que je dois aller faire pipi

GLOOMY :

On est dans les égouts Kévin !

KÉVIN :

Y a des waters dans les égouts ?

GLOOMY :

Laissez tomber.

KELLOGS :

Bon allons-y !

GLOOMY :

Allez en route.

KELLOGS : [pas dans l'eau]

Stop attention à vos têtes le tuyau se rétrécit.

ZLUGLU :

Pas besoin moi je passe sans problème.

KELLOGS :

En attendant faites attention on ne sait pas ce qui nous attend de l’autre coté.

GLOOMY : [Musique super Mario]

C’est quoi cette salle ?

SYPHILIS :

C’est quoi cette musique ?

Normal, c’est un des premiers jeux crées sur console !

KELLOGS :

L’architecture est très simpliste.

ZLUGLU :

Et y a plein de pièces qui flotte dans l’air.

KÉVIN :

T’as vu Teddy on est riche !

GLOOMY : [Bond super Mario + prises pièces]

Kévin vous avez pas bientôt fini de sauter partout ?

KÉVIN : [ding !]

Attendez y en encore une !

ZLUGLU :

Bon par où on s’en va maintenant ?

KELLOGS :

Par le tuyau là-bas.

GLOOMY : [gouttes qui tombent. Bruit de pièce]

Ça suffit Kévin y en a marre.

KÉVIN :

J’ai tombé une pièce elles rentrent pas dans ma poche et elles sont trop grosses.

ZLUGLU :

C’est ta faute t’as qu’a partager avec les autres.

SYPHILIS :

C’est vrai moi aussi je veux ma part du trésor.

Donjon de Naheulbeuk avec les disputes pour le partage du butin ?

GLOOMY :

C’est moi le capitaine c’est moi qui aura tout le trésor.

KÉVIN :

Personne y touche à mon trésor sauf Teddy.

KELLOGS : [bruits de dispute]

Taisez-vous derrière.

TOUS :

C’est lui qu’a commencé ; c’est eux qui sont méchants.

KELLOGS :

Attendez, j’ai cru entendre quelque chose.

SYPHILIS :

J’entends rien.

SYPHILIS : [petit bruit]

Vous avez entendu ?

KÉVIN :

Oui j’ai peur.

Comme dans le Donjon de Naheulbeuk

KELLOGS :

On dirait une sorte d’incantation.

GLOOMY :

Pas moyen de voir ce que c’est, le tunnel vire à gauche.

KROTE :

Je détecte une forme de vie sur la gauche.

ZLUGLU :

J’aime pas ça du tout !

Chapitre 3 – Le monstrueux monstre démonté

KELLOGS :

On va s’approcher tout doucement.

KÉVIN :

T’inquiète pas Teddy je te protège.

KELLOGS :

On approche il doit être juste après le virage.

KROTE :

Je confirme.

GLOOMY :

Bon il faut rester groupé. À trois on y va tous ensemble ! Un, deux, trois.

SYPHILIS :

Oh mon dieu !

KÉVIN :

Heuuu c’est pas beau !

GLOOMY :

Quelle horreur !

ZLUGLU :

Beurk !

Premier emploi par KROTE de cette expression, issus de la BD Robert le Robot.

KROTE :

Nom d’un boulon !

KELLOGS :

Quelle est cette chose ?

GLOOMY :

Zluglu c’est quoi ?

Ou assimilé !

ZLUGLU :

C’est un gagoucomschminnspongélastomère

GLOOMY :

Ouais et c’est quoi ?

On peut penser à l’animal dans Kirikou qui obstrue la sortie de la source d’eau.

ZLUGLU :

En fait c’est un parasite des égouts il mange tout ce qu’il trouve, il grossit, et il bouche les tuyaux.

KELLOGS :

En attendant c’est notre chemin qu’il bouche.

GLOOMY :

Je m’en occupe.

KELLOGS : [Gloomy charge son arme]

Non attendez !

GLOOMY :

Quoi ?

KELLOGS :

De la diplomatie. Il est peut-être intelligent.

GLOOMY :

Et ?

KELLOGS :

Je vais essayer d’établir un contact.

GLOOMY :

Vous avez trente secondes.

KELLOGS :

Salutation je viens en paaaaiiix

KELLOGS : [Incompréhensible message du monstre]

Qu’est que c’est que ce zouf ?

GLOOMY : [Incompréhensible message du monstre]

Je peux ?

KELLOGS :

Je vous en prie.

KÉVIN : [Tire sur le monstre]

Olé.

SYPHILIS :

Ça a pas l’air de marcher votre truc.

GLOOMY :

Répète un peu ?

SYPHILIS :

Non rien.

ZLUGLU :

Il faut qu’on trouve autre chose.

KELLOGS :

Les balles lui rebondissent dessus, sa peau est trop élastique.

KÉVIN :

Comme du caoutchoucc

GLOOMY : [Incompréhensible message du monstre]

Il n’y a plus qu’une solution, nous allons devoir utiliser notre arme secrète !

Référence à un des sketch des 2 minutes du Peuple, de François Pérusse.

SYPHILIS :

Ahhh ce que vous avez le ton pour dire des choses graves.

GLOOMY :

KROTE vas lui faire goûter notre arme secrète !

SYPHILIS :

Olala.

KROTE :

Affirmatif ! Guili guili guili guili

KÉVIN :

Mais qu’est ce qui se passe ?

SYPHILIS :

Y a tout qui tremble !

KELLOGS :

Il doit retenir une grande quantité d’eau.

GLOOMY :

Comme un barrage ?

KELLOGS :

Oui.

ZLUGLU :

Sauve qui peut !

SYPHILIS :

C’est trop tard.

GLOOMY : [emportés par les eaux]

Est-ce que tout le monde est là ?

Après avoir été emportée par les eaux ?!

SYPHILIS :

J’ai soif.

GLOOMY :

Professeur ?

KELLOGS :

Je suis ici.

GLOOMY :

KROTE ?

KROTE :

Présent.

GLOOMY :

Très bien. Zluglu ?

ZLUGLU :

Ici capitaine.

GLOOMY :

Bon ben tout le monde est là on dirait !

SYPHILIS :

Et Kévin ?

GLOOMY :

Kévin ?

KELLOGS :

Le pov’ con qui traine avec son nounours.

GLOOMY :

Ah oui je me rappelle oui. Ben où qu’il est le Kévin ?

SYPHILIS : [Pouic pouic pouic]

Vous avez entendu ?

KELLOGS :

On dirait Teddy.

GLOOMY :

On a retrouvé le nounours c’est déjà ca.

ZLUGLU :

Ça vient de là bas.

KELLOGS :

Allons-y.

SYPHILIS : [Pouic pouic pouic]

Kévin est avec lui.

KELLOGS :

Mais que fait-il ?

KÉVIN :

Un deux trois

GLOOMY : [pouic pouic]

Mais qu’est ce que vous foutez Kévin ?

Tous les films américains avec happy-end.

KÉVIN :

Mais c’est mon Teddy il s’est noyé alors je lui fais du bouche à bouche et des massages cardiaques pouic pouic pouic Ça y est il s’est enfin réveillé !!! Oh mon Teddy je t’aime tu m’as fais si peur.

GLOOMY :

Euhhh ?! Ooouais !

KELLOGS :

Bon on perd du temps là en route.

Ce passage ressemble fortement à une scène de la parodie du feuilleton Thierry la Fronde par Les Inconnus, où Thierry et ses compagnons cherchent à bouter les Anglais hors de France, Anglais qui justement ne parlent que par des titres et des textes de chansons célèbres, surtout celles des Beatles, notamment Let it be (comme dans la scène qui suit), Michelle ma belle, she loves you yeah yeah yeah, Obladi Oblada, Yesterday all my troubles seemed so far away. On peut aussi y voir une référence à La cité de la peur, où une voix off annonce a un moment donné que « Pour des raisons de budget, la scène suivante sera entièrement bruitée a la bouche »…

VOIX OFF :

Pour des raisons de budget la scène suivante sera en version originale.

Oups I did it again de Britney Spears.

SYPHILIS : [prout ! Snif ? Snif ?!]

Oups i did it again give me baby one more time.

I feel good de James Brown

ZLUGLU :

Wa I feel good.

Céline Dion, My heart will go on.

KÉVIN : [sbaf]

I believe that my heart will go on.

You break my heart, Hilary Duff.

ZLUGLU :

You break my heart.

Michael Jackson, We are the world.

GLOOMY :

We are the world we are the children.

Come together, les beatles.

KELLOGS :

Come together right now offer me?

Let it be des Beatles.

GLOOMY :

Euhhh let it be let it be.

Pretty Woman de Roy Orbison.

KELLOGS :

Pretty woman walking on the street.

Satisfaction de Benny Benassi.

KROTE :

Touch me if you want to get my satisfaction.

VOIX OFF :

Après avoir découvert l’origine de la flatulence nos amis poursuivent leur chemin.

KÉVIN :

Teddy et moi on a faim.

Nouvelle unité de mesure du temps : l’épisode.

SYPHILIS :

Ouais ca fait au moins trois épisodes qu’on a rien mangé d’abord.

ZLUGLU :

Mais regardez autour de vous y a plein de nourriture qui traîne dans l’eau !

SYPHILIS :

Beurk.

KELLOGS :

Il est vrai qu’il faudrait peut-être penser à trouver de la nourriture..

KELLOGS : [bruit d'une locomotive]

C’était quoi ce bruit ?

KROTE :

C’est mon ventre qui gargouille.

GLOOMY :

Vous sentez ça ?

ZLUGLU :

Ah non la cette fois c’est pas moi.

GLOOMY :

Mais non je parle pas de ça.

SYPHILIS :

On dirait qu’il y a quelque chose là bas.

KELLOGS :

J’ai l’impression qu’on nous observe.

GLOOMY :

Ça sent la …

KÉVIN :

PIZZA !!!

Chapitre 4 – Pizzas ninjas

Les tortues ninja, on entend même le générique en fond sonore. Elles parlent avec un (mauvais) accent japonais (tel les Bioumans des Inconnus) ce qui est étrange puisque les tortues ninja, autant dans leur histoire que dans la production de l’oeuvre, sont 100% américains. Le choix est sûrement justifiée par le fait qu’elles sont des ninjas, métier japonais.

LEONARDO :

Kowabonga !

LEONARDO : [baston]

Tiens dans ta gueule !

DONATELLO :

Et voilà.

DONATELLO :

Dis donc Leonardo ça n’as pas l’air d’être Schreder !!

LEONARDO :

Non tu as raison Donatello.

GLOOMY :

On peut savoir qui vous êtes et pourquoi vous nous avez tapé dessus?

DONATELLO :

On s’est trompé on est désolé.

KÉVIN :

Je peux avoir un bout de votre pizza ?

LEONARDO : [épée sortie du fourreau]

Toi tu touche pas à ça sinon je te fait un tamagotchi dans ta gueule !

KELLOGS :

Pourriez-vous au moins nous indiquer la sortie ?

DONATELLO :

Mais c’est facile face de jambon il y a une échelle juste à coté t’as qu’à la monter.

KELLOGS :

Merci.

DONATELLO :

Allez Leonardo on se casse.

GLOOMY :

Bon allez on sort d’ici ?

ZLUGLU :

On vous suit.

GLOOMY : [Ouverture trappe]

Oulala…

SYPHILIS :

Qu’est qui y a ?

GLOOMY :

On dirait un…

VOIX OFF :

La suite au prochain épisode.

Proposez vos changements sur Github !