Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de Nico & Matt. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Adoprixtoxis.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

02. Rencontres du troisième type

Chapitre 1 – SOSiété immonde

Référence évidenteau film de Spielberg du même nom

VOIX OFF :

Adoprixtoxis, la planète mystérieuse ! Épisode deuxième : Rencontre du troisième type !

VOIX OFF :

Quartier général terrien, sur Terre.

Adama est le nom de l’amiral dans la série BattleStar Galactica. On note aussi qu’en fond de la conversation, on entend les percussions caractéristiques de la série, dans laquelle il n’y a aucune musique.

ADAMA :

Ici l’amiral Adama, soldat. J’ai une mission de la plus haute importance à vous confier. Classée Secret-défense. Êtes-vous sûr que la ligne est bien protégée ?

SOLDAT :

Absolument, amiral.

ADAMA :

Bien. Ne prenez aucune note, ce serait trop risqué. Vous allez écouter TRÈS attentivement ce que j’ai à vous dire.

SOLDAT :

Oui, amiral.

Le système Hott est un clin d’oeil à Star Wars, ainsi que le bar clandestin.

ADAMA :

Vous allez prendre un Vegburset et vous rendre dans le secteur Gamma. Il y a une ceinture d’astéroïdes qui entoure la troisième planète du système Hott Un de ces astéroïdes renferme un bar clandestin, vous devrez le repérer. Munissez-vous de dix dollars et entrez.

SOLDAT :

Oui, amiral.

Cette phrase correspond à un briefing de mission secrète. Ce qui suit… un peu moins…

ADAMA :

Votre contact est le tenancier du bar. Tendez-lui les dix dollars et prononcez le mot de passe suivant, “Un kébab sauce cocktail sans oignons avec double portions de frites”. Si tout va bien, il vous remettra un paquet.

SOLDAT :

Des documents secrets ?

ADAMA :

Non. Un kébab sauce cocktail sans oignons avec double portion de frites que vous avez intérêt à me ramener encore chaud si vous ne voulez pas être dégradé.

SOLDAT :

Sauf votre respect, je ne suis pas sûr que…

ADAMA : [bip]

Je dois prendre une autre ligne. Je compte sur vous, soldat. Adama ?

Possible référence à un personnage des Sims 2 : le général Troufion. Par ailleurs, un troufion est un soldat de base, donc antinomique avec caporal ou général.

TROUFION :

Caporal Troufion, au rapport, mon Amiral.

ADAMA :

Je vous écoute, Caporal.

Le SOS venant de Syphilis, on peut remarquer que civils est phonétiquement proche du nom de l’infirmière.

TROUFION :

Nous avons reçu un message de détresse. Il provenait de civils en mission de sauvetage sur Adoprixtoxis, amiral.

ADAMA :

Une mission de sauvetage, vous dites ?

TROUFION :

Oui, amiral.

ADAMA :

Ne serait-ce pas encore cet incapable de Gloomy ?

TROUFION :

Apparemment, amiral.

ADAMA :

J’ai toujours su que le renvoyer à la vie civile n’était pas la solution. Ce type est aussi dangereux pour lui que pour les autres.

TROUFION :

Voulez-vous entendre le message, amiral ?

ADAMA :

Allez-y, caporal.

SYPHILIS : [bip bip]

Allô ? Allô ? Il y a quelqu’un ?

GLOOMY :

C’est un message enregistré que vous envoyez, là. Personne va vous répondre.

SYPHILIS :

Ah ben je savais pas, moi.

GLOOMY :

Maintenant vous le savez, alors allez-y.

SYPHILIS :

Oui, c’est bon, j’y vaaiiis…

Elle lit le sigle de “Save Our Souls” comme un acronyme !

SYPHILIS :

Alors voilà. Euh… Ceci est un sos. Et…

GLOOMY :

C’est un S.O.S, pas un sosse.

En effet, blonde se justifie…

SYPHILIS :

Ouais bon ça va, hein! Ici Rebecca Syphilis. Euh… Blonde, yeux bleus, 1m75, 54 kilos…

GLOOMY :

Eh mais vous faites quoi, là ?

SYPHILIS :

Ben je donne ma description pour faciliter les recherches.

GLOOMY :

N’importe quoi ! Bon ! Laissez, je vais le faire.

SYPHILIS :

Maaaiiiis !…

GLOOMY :

Passez-moi ce micro ! Bon… un deux, un deux ? Ici Gloomy, capitaine du Broken Mirror. L’équipage survivant se compose de moi-même, du professeur Miel Pops.

KELLOGS :

Kellogs !

La chtouille est un synonyme de la syphilis, ce qui explique que Gloomy la nomme ainsi (notez que c’est cependant la seule occurrence).

GLOOMY :

Euh… Kellogs… et de l’infirmière Chtouille.

SYPHILIS :

Syphilis !

GLOOMY :

Ouais, Syphilis. Notre vaisseau…

KÉVIN :

Ben et moi ?

GLOOMY :

Quoi ?

KÉVIN :

Ben je suis là, moi.

Eh oui, Kévin est parti sauver Teddy !

GLOOMY :

Non, Kévin, toi t’es pas là. T’as même rien à faire là, jte rappelle qu’on t’a laissé pour mort à bord du vaisseau dans le premier épisode.

KÉVIN :

Ah ouais, c’est vrai ! Bon bah… je retourne, alors ?

C’est la première fois qu’un personnage a des problèmes pour prononcer le nom de la planète… mais pas la dernière.

GLOOMY :

Ouais, c’est ça. Bon, je reprends. Notre vaisseau a rencontré un trou noir. C’est pour nous en échapper que nous avons dû utiliser les capsules de sauvetage. Nous nous sommes échoués sur la planète la plus proche qui était aussi la destination de notre mission de sauvetage. La planète Adopristossice… Ad… o… C’est quoi le nom de cette putain de planète, déjà ?

SYPHILIS :

Débrouillez-vous !

KELLOGS :

C’est Adoprixtoxis.

GLOOMY :

Ouais, celle-là, ouais… Donc voilà. Si vous pouviez…

SYPHILIS :

Ça se prétend capitaine et c’est même pas foutu de prononcer le nom des planètes correctement.

SYPHILIS :

Ah ! Parce que vous le saviez, peut-être ?

KELLOGS :

Il n’est pas utile de…

SYPHILIS :

Parfaitement. Moi, je ne me serais pas lamentablement plantée en disant qu’on était sur Adop…

GLOOMY :

Vous êtes ridicule ! Il n’y a qu’une blonde pour pas se rendre compte qu’elle est la pire des connes !

KELLOGS : [baston orale incompréhensible]

Non, mais… Arrêtez… Stop ! … Vos gueules !

SYPHILIS :

Mais t’es toujours aussi con !

KELLOGS : [mégaphone]

OH ! C’est fini, OUI?

GLOOMY :

Fin de la transmission.

ADAMA : [bip bip]

C’est pitoyable !

TROUFION :

Quels sont vos ordres, amiral ?

Apparemment, l’amiral distribue pas mal de missions culinaires, en ce moment…

ADAMA :

Laissez tomber cette affaire. La fédération terrienne n’a que faire de ces incompétents. De plus, j’ai une mission bien plus importante à vous confier dans le secteur de la confédération des vignerons.

TROUFION :

Mais… que dois-je répondre à ce message, mon amiral ?

ADAMA :

Eh bien… Nous n’avons pas reçu ce message, caporal.

TROUFION :

Euh… Pourtant j’aurais juré que… Pourquoi vous me faites des clins d’oeil ?

ADAMA :

Nous n’avons pas reçu ce message, caporal !

TROUFION :

Ah bon ? Maais…

Cela leur coûtera cher… on retrouve Adama dans l’épisode 17.

ADAMA :

Nous. n’avons. pas. reçu. ce. message ! Est-ce que je me suis bien fais comprendre ?

TROUFION :

Oui, amiral.

Chapitre 2 – Déréliction endémique

SYPHILIS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiip]

Capitaine Gloomy !

GLOOMY : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Aaaaaah ! Oui, quoi encore ?

SYPHILIS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Je crois qu’on reçoit une transmission.

GLOOMY : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

On arrive.

KELLOGS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Ils ont enfin répondu.

SYPHILIS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

J’envoie ?

GLOOMY : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Non, attendez ! Le pop-corn n’est pas encore cuit !

SYPHILIS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Ah bon ? Maiiiiiis…

GLOOMY : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Mais oui, envoyez !

SYPHILIS : [biiiiip _ biiiiiip _ biiiiiiiip]

Ah bon…

TROUFION : [*clic*]

Oui… Euh… Ici le caporal Troufion… Euh… Voici le message : Nous n’avons pas reçu ce message. Je répète : Nous n’avons pas reçu ce message. Euh… voilà. Fin de transmission.

Le caporal a transmis exactement le message de l’amiral… au clin d’œil près !

SYPHILIS : [*clic*]

Pourquoi il faisait des clins d’oeil ? Vous pensez qu’ils l’ont reçu, en fait ?

KELLOGS :

C’est peut-être un code.

GLOOMY :

Je pense plutôt qu’ils se foutent de notre gueule !

SYPHILIS :

Ils vont pas venir nous chercher ?

GLOOMY :

M’étonnerait !

KELLOGS :

On va devoir se débrouiller par nos propres moyens.

GLOOMY :

Ah ! ça c’est une bonne idée. Merci, vraiment ! Et moi qui commençais bêtement à m’inquiéter ! Non, sérieusement, vous en avez d’autres, des comme ça ?

SYPHILIS :

Ben… On pourrait peut-être explorer le coin. Il y a peut-être des gens qui pourraient nous aider.

GLOOMY :

Perso ; J’ai rien vu à proximité quand on s’est posés.

KELLOGS :

Faut dire que l’atterrissage s’est fait tellement en douceur…

GLOOMY :

Ouais, ben ça va ! N’empêche que c’est mon pilotage qu’a sauvé vos p’tits culs.

KELLOGS :

C’est bon, c’est bon ! Plutôt que de s’engueuler, on devrait terminer de réparer KROTE et partir explorer un peu les environs.

GLOOMY :

Ouais, bon d’accord. Vous avez raison.

Chapitre 3 – Un automate maté

SYPHILIS :

Vous avez bientôt fini de le réparer ce robot ?

GLOOMY :

Presque ! On cherchait la dernière pièce quand vous nous avez appelé.

KELLOGS :

Maintenant qu’on en parle… je crois bien qu’on l’a oublié à bord du vaisseau.

GLOOMY :

Vous êtes sérieux, là ?

KELLOGS :

J’en ai bien peur.

La phrase est prononcée par Shrek dans le premier film d’animation éponyme. Il faut aussi se souvenir du nom du vaisseau, le broken mirror (miroir brisé)

GLOOMY :

J’ai toujours eu beaucoup de chance !

SYPHILIS :

Il est cassé, alors ?

KELLOGS :

Peut-être pas. Il nous suffirait de trouver un élément conducteur.

GLOOMY :

Un quoi ?

KELLOGS :

Quelque chose comme… Mais oui ! Mademoiselle Syphilis, passez-moi une de vos épingles à cheveux.

Toujours le côté blonde qui ressort, où son apparence prime sur le reste.

SYPHILIS :

Mais je vais être toute décoiffée !

GLOOMY :

Faites ce qu’il vous dit !

SYPHILIS :

Bon, d’accord… Voilà.

KELLOGS :

Merci.

GLOOMY :

Vous nous expliquez ?

Kellogs est le MacGyver de l’équipe, vu la musique en fond. (Le chewing-gum est l’élément de base des parodies de bricolages de MacGyver. Ce dernier en utilise souvent)

KELLOGS : [musique de générique de Mac Gyver]

Eh bien. Grâce au titanium de carbone qui compose les alliages métaliques de cette épingle, et qui sont très proches de celui du composant manquant, nous allons pouvoir assurer la conductivité du processeur d’intelligence artificiel. Il me suffit de le fixer avec un bout de chewing-gum et du scotch et le tour est joué !

SYPHILIS :

Ohlala !

KELLOGS :

Oui, je sais, ça impressionne toujours, la première fois.

SYPHILIS :

Vous êtes vraiment très fort !

MacGyver a toujours son couteau suisse pour les bricolages

KELLOGS :

Et encore ! Si vous m’aviez vu quand j’avais neuf ans. J’avais réussi à réparer la machine à laver de ma maman avec un petit couteau suisse et le cure-dents de mon pépé Robert.

GLOOMY :

Bon… Il est réparé ou pas, ce robot ?

KELLOGS :

Euh… Oui… Voilà !

GLOOMY : [silence]

Mmmh! Mmh!

SYPHILIS :

Euh… il se passe rien, là.

GLOOMY :

Finement observé.

KELLOGS :

Pourtant il devrait être fonctionnel, maintenant.

GLOOMY :

Vous êtes sûr de rien avoir oublié ?

SYPHILIS :

J’ai peut-être une idée…

GLOOMY :

Vous, on vous a pas sonnée.

Cette réplique fera l’objet d’un clin d’œil lors de la rencontre de l’univers de Nico et Matt et celui de JBX, dans le 12 de Reflets d’Acide.

SYPHILIS :

Oui mais il y a un bouton, là. Il y a marqué ON dessus.

KELLOGS :

Euh… Peut-être que…

GLOOMY :

Ouais, peut-être, ouais ! Qu’est-ce que vous attendez pour appuyer dessus ?

KROTE : [grzzzzzzzzzz]

abrzioqjkdkejnsi3854jfq9ekfhqs0111010110000101100010101110110”“è-“éè

GLOOMY :

ça commence bien.

KELLOGS : [taptaptaptaptap]

Juste un petit réglage à faire… attendez.

KROTE : [clic]

Le système n’a pas été quitté correctement la dernière fois. Souhaitez-vous procéder à une vérification des fonctions ? Si la réponse est oui, dites OUI, si la réponse est non, dites NON.

Windows fait les mêmes messages d’erreur et les mêmes relations entre oui et non.

GLOOMY :

Ils ont fait dans l’originalité.

KELLOGS :

C’est bien.

GLOOMY :

Oui.

KROTE : [clic]

Vérification des fonctions activée. Calibrage vision… (bruit)calibrage vision OK. Calibrage voix… AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA… Calibrage voix OK.

GLOOMY :

Il y en a beaucoup des comme ça ?

KELLOGS :

Euh… j’en sais trop rien.

KROTE :

Calibrage petit orteil gauche… calibrage petit orteil gauche OK.

GLOOMY :

Ouais bon, ça va aller, là ! Annulez-moi ces conneries !

KELLOGS : [Calibrage second orteil en partant de la gauche sur le pied droit]

Mais il risque d’avoir des dysfonctionnements si on ne va pas jusqu’au bout.

GLOOMY : [Calibrage second orteil en partant de la gauche sur le pied droit OK]

Je m’en fous ! On n’a pas de temps à perdre avec ces paranos de programmeurs.

KELLOGS :

Ok, je vous aurais prévenu. ANNULATION !

KROTE : [clic]

Êtes vous sûr de vouloir passer la vérification ?

KELLOGS :

Oui !

De même, toujours chez Windows… Je dirai même plus, Windows Vista (et Seven), où le nouveau système de sécurité oblige parfois à confirmer deux fois.

KROTE :

Ceci annulera la vérificaion. Êtes vous sûr de vouloir…

KELLOGS :

OUI !

KROTE :

Vérification annulée. Initialisation processeur.

KROTE : [Ssssswwwiiiiiiiiiiiiiich !]

Bonjour capitaine Gloomy.

GLOOMY :

Ah ben voilà ! Content de t’avoir parmi nous, KROTE

SYPHILIS :

On fait quoi maintenant ?

KELLOGS :

Prenez tous ce qui pourra nous être utile, il va nous falloir commencer à explorer les environs.

GLOOMY : [la porte s'ouvre]

Bon. On y va ?

KELLOGS :

Attendez ! Euh… j’ai un doute, là.

GLOOMY :

Quoi ?

KELLOGS :

Pourquoi on avait démonté KROTE, déjà ?

GLOOMY :

Ben, parce qu’il était trop gros pour passer le… Oh merde !

Adoprixtoxis est devenu une sitcom !?

KELLOGS : [Rires enregistrés de séries américaines]

Ouais, il me semblait bien…

SYPHILIS :

Ben qu’est-ce qu’il y a ?

GLOOMY :

Vous avez pas encore compris ?

SYPHILIS : [Rires enregistrés de séries américaines]

Euh… si… enfin…

KELLOGS :

ça veut dire qu’on va devoir redémonter KROTE pour le re-remonter dehors.

GLOOMY :

Oh fait chier…

GLOOMY : [Rires enregistrés de séries américaines]

Euh… le public, là pourquoi tu rigoles ? Non, mais… il y a rien de drôle, quoi. Ah ça vous fait marrer, hein ?

Fin de la sitcom. Non mais !

GLOOMY : [Pan pan pan]

Tout le monde dehors, maintenant ! … Bon allez… au boulot.

Chapitre 4 – Explorations, cachoteries et passeries

VOIX OFF :

Après avoir redémonté KROTE, et l’avoir re-remonté dehors, le groupe part explorer la planète Adopristrotri… la pla… adopri… La planète que c’est pas la Terre et que c’est une autre.

SYPHILIS :

J’en ai marre, moi, ça fait des heures qu’on tourne en rond.

GLOOMY :

On tourne pas en rond. On est paumés, mais selon moi, on va tout droit.

KELLOGS :

En réalité, nous somme perdus depuis que votre vaisseau a rencontré un trou noir.

GLOOMY :

Ouais, mais ça fait deux heures qu’on marche et on a rien trouvé.

Belgicisme, entre il fait chaud et j’ai soif.

SYPHILIS :

En plus, il fait super soif.

KELLOGS :

Tenez ! Prenez ma bouteille.

SYPHILIS :

Merci. C’est quoi comme eau ?

La publicité Contrex avec son slogan… Inimitable.

KELLOGS : [musique pub Contrex]

Eh bien c’est de l’eau Contrex. Moi j’en bois tous les jours, car après un effort, ça fait du bien dans le dedans de mon corps.

GLOOMY :

C’est quoi cette réplique à la con, là ?

De nouveau, référence à un tournage plutôt qu’à une série réelle.

KELLOGS :

Bah, ça devait pas faire partie de la version deux de l’épisode, mais les fans ont insisté pour que les faiseurs la gardent.

GLOOMY :

Ça devient vraiment trop commercial, cette saga…

KELLOGS :

Ouais bon… On va par là ?

GLOOMY :

Euh… Pourquoi plus par là que… par là… ou par là?

KELLOGS :

Vous avez autre chose à proposer ?

GLOOMY :

Pas vraiment, mais par là, c’est…

KROTE :

Menace détectée, forme de vie en approche.

GLOOMY :

Ah ! Enfin un peu d’action !

KELLOGS :

Méfions-nous ! Ça peut être n’importe quoi.

GLOOMY : [sabrolaser]

Vous avez raison. Sortons nos armes… Eh attendez, c’est quoi ça ? On est pas dans le bon film ! Il est passé où mon flingue ? Et c’est qui l’accessoiriste, là ?

ACCESSOIRISTE :

Ouais, ouais, c’est moi. Qu’est-ce qu’il y a ?

GLOOMY :

Depuis quand tu nous met des sabrolasers ?

ACCESSOIRISTE :

Ben… c’est pas ici le tournage de La Guerre des Étoiles ?

GLOOMY :

Non, c’est le studio d’à côté, c’est la porte qu’est derrière, là. Tu vois ?

Non seulement on voit un accessoiriste, mais on a également une nouvelle référence à Star Wars.

ACCESSOIRISTE : [musique Star Wars]

Ah ! Au temps pour moi, j’y vais.

KROTE :

Forme de vie approchante, rencontre imminente.

KELLOGS :

Nous voilà sans arme. Qu’allons-nous faire, maintenant ?

GLOOMY :

Il nous reste KROTE, après tout, c’est un robot-garde-du-corps, il en a, lui. Vas-y KROTE, montre-nous ce que t’as dans le ventre. … Mais qu’est-ce que tu fous ?

SYPHILIS :

Ben pourquoi il a ouvert son capot devant ?

KELLOGS :

Il vous montre ce qu’il a dans le ventre.

GLOOMY :

Moi et les machines… Je parlait d’ARMES, KROTE. Met-toi en mode Défense ou quelque chose !

KROTE :

Affirmatif. Activation double canon laser à rayon gamma pulsatif de fréquence modulée

Prolepse de ce qui se passera dans les prochains épisodes, où il aura également quelques soucis à répondre normalement aux ordres.

KELLOGS : [Coucou ! coucou ! coucou !]

Ben… je vous avais dit qu’il fallait régler.

Le fulguro-poing est une arme de Goldorak.

GLOOMY :

Oh Bon… On va essayer autre chose… KROTE, charge ton… Fulguro-Poing, tiens !

La célèbre erreur que l’on voit quand on essaie d’afficher une page qui n’existe pas !

KROTE :

Erreur 404. impossible de trouver…

KELLOGS :

On a plus le temps ! Il faut qu’on se cache !

SYPHILIS :

Il y a des buissons par là.

GLOOMY :

On y va.

SYPHILIS : [musique du livre de la jungle - la chanson de Baloo]

Vous pensez qu’on nous trouvera pas ?

KELLOGS :

Chut !

GLOOMY :

C’est quoi cette musique ?

GLOOMY : [PAF]

Aïe !!

Référence bien entendu à Baloo du livre de la Jungle, dans le film de Disney.

BALOO :

Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché !

GLOOMY :

C’était quoi ce truc, là ?

SYPHILIS :

C’est bizarre, non ?

KELLOGS :

Vraiment étrange, cette planète.

KROTE :

Menace détectée, forme de vie en approche.

GLOOMY :

Tu veux dire qu’elle s’éloigne, maintenant, non ?

KROTE :

Négatif. Vingt-trois individus détectés.

KELLOGS :

Ça sent pas bon, ça.

GLOOMY :

Restons planqués.

SYPHILIS :

Mais c’est peut-être l’aide qu’on cherchait.

KELLOGS :

Pas sûr. En général, les autorités des planètes habitées n’aiment pas les violations de territoire.

SYPHILIS :

Mais on a rien fait, nous.

GLOOMY :

Allez leur expliquer ça.

SOLDAT 1 :

Quelle est notre position ?

SOLDAT 2 :

Nous ne sommes plus très loin du point d’impact.

SOLDAT 1 :

Très bien. Forcez l’allure.

SOLDAT 2 :

Oui, commandant.

GLOOMY :

C’était qui ces gens ?

KELLOGS :

Je ne sais pas mais c’est nous qu’ils cherchent, ça ne fait aucun doute.

Référence encore aux uniformes de stormtroopers de StarWars.

SYPHILIS :

C’est bizarre ces combinaisons blanches qu’ils avaient.

KROTE :

Menace détectée. Forme de vie en approche.

GLOOMY :

Encore ?! Putain on marche deux heures, on croise personne et maintenant on se croirait sur Broadway.

KROTE :

Un seul individu détecté.

Chapitre 5 – Un étrange étranger autochtone

KELLOGS :

D’où ça vient, cette fois ?

KROTE :

D’en haut.

GLOOMY :

HEIN ?! Tu veux dire qu’il se planque dans les arbres ?

KROTE :

Affirmatif

GLOOMY :

Ok ! Il va pas se planquer bien longtemps. KROTE, secoue-moi cet arbre.

KROTE :

OK.

GLOOMY : [Schring schring schring]

Plus fort KROTE.

KELLOGS :

Vous êtes sûr de ce que vous faites ?

SYPHILIS :

Mais c’est quoi ce machin ?

GLOOMY :

Mais ça s’accroche, cette saloperie !

ZLUGLU :

AAAAAAAAAAAAAA AÏE !

KELLOGS :

ATTENTION ! Ne vous approchez pas.

GLOOMY :

C’est quoi ce truc ?

Rendez-vous sur le site d’adoprixtoxis (http://www.adoprixtoxis.com/main.html) pour voir à quoi ça ressemble

SYPHILIS :

BEERK ! Ça ressemble à rien, en plus.

ZLUGLU :

Mais qu’est-ce qui m’arrive ?

KELLOGS :

Une forme de vie intelligente, fascinant !

GLOOMY :

Et ça parle en plus !

ZLUGLU :

Eh mais je vous connais, vous.

GLOOMY :

Qui ? Moi ?

ZLUGLU :

Mais oui. Vous êtes le capitaine Gloomy. Celui de la chanson.

GLOOMY :

Quelle chanson ?

SYPHILIS :

De quoi il parle ?

ZLUGLU :

Attendez, je l’ai ici. Je vais vous la faire écouter.

GLOOMY :

Ouais, non. Te sens pas obligé, hein.

LOLITA : [clic - musique]

C’est pas ma faut-euh.

ZLUGLU : [clic]

Euh… non, c’est pas ça.

GLOOMY :

Non, mais c’est pas grave. Te prend pas la tête.

On constate les bons goûts musicaux de Zluglu, qui oscillent entre Bébé Charlie et Alizée.

ENFANTS : [clic - musique]

Qui a du caca kaki collé au cul-c…

ZLUGLU : [clic]

Attendez je vais la trouver.

GLOOMY :

Je te répète que…

ZLUGLU : [clic - musique Capitaine Flamme]

AH ! La voilà.

Parodie de la musique de Capitaine Flamme.

DOROTY :

Caaaaaapitaine Gloomy tu as fait pas maaaal de conneriiiiiiies. T’es un peu con aussiiiiiiiii. Caaaaaaap’tain Glooooooomy ! Tuuuuuu es toooombé daaaans un puuuuuiiiiit quand tu étais petiiiiiiiiiiit, ça t’as laisséééééééé des traaaaaaaaaaces. Caaaaaaaapit…

KELLOGS :

Mais c’est quoi ce truc ?

SYPHILIS :

Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ridicule ! Ri-di-cule !

GLOOMY :

Oh eh ! C’est bon ! C’est juste un… coup d’essai… une réorientation de carrière, quoi. Et puis j’ai pas de compte à vous rendre ! Et t’as trouvé ça où, toi ?

ZLUGLU :

On trouve ça n’importe où. Vous êtes une star par chez moi. Je peux avoir un autographe, s’il vous plait ?

GLOOMY :

Nooooon ! Fous le camp, maintenant !

ZLUGLU :

Beuh !

KELLOGS :

Voyons, Gloomy, ça n’est qu’un fan.

SYPHILIS :

C’est vrai, c’est pas très sympa.

GLOOMY :

Maaaaais ! J’ai pas demandé à avoir un Fanclub, moi.

KELLOGS :

Non, mais ce… truc pourrait nous être utile.

GLOOMY :

Ouais… Bah… Tu saurais nous aider à quitter cette planète ?

ZLUGLU :

Je sais pas vraiment comment, mais pour vous, m’sieur le Capitaine Gloomy, je veux bien essayer.

GLOOMY :

Vous en pensez quoi, Kellogs ?

Référence au film le retour du jedi, Han Solo parlant des ewoks.

KELLOGS :

Un peu d’aide, c’est mieux que pas d’aide du tout.

SYPHILIS :

Et puis moi finalement, je l’aime bien. Comment tu t’appelles ?

ZLUGLU :

Moi je m’appelle Zluglu !

GLOOMY :

OK ! Bon, maintenant que les présentations sont faites, on va peut-être pouvoir se remettre en route.

KELLOGS :

La nuit tombe. Nous devrions peut-être établir un campement et attendre demain matin pour continuer.

GLOOMY :

Ouais, bien vu ! KROTE ?

KROTE :

Oui ?

GLOOMY :

Mode sentinelle, s’il te plait…

GLOOMY : [schtoing]

Ben on est pas rendus…

VOIX OFF :

La suite au prochain épisode.

Proposez vos changements sur Github !