Cette œuvre est un travail collaboratif basé sur l'ouvrage de Nico & Matt. Les internautes ayant participé sont listés sur la page d'accueil du projet Xantah.
Une subtilité n'est pas référencée ? N'hésitez pas à la signaler !

Affichage des références :

03. Le Vaisseau Fantôme

Chapitre 1 – Examens

GONTO :

Allez-y, faites “aaaah”.

GLOOMY :

Aaaaaah.

GONTO :

Un peu plus grand… ?

GLOOMY :

Aaaaaaaaah…

GONTO :

C’est parfait, maintenant faites “oooooh”.

GLOOMY :

Euh…

GONTO :

Non, “oooooh”…

GLOOMY :

Oooooooooh…

GONTO :

Très bien, maintenant faites “aïe” !

GLOOMY :

Quoi ?

GLOOMY : [Coup]

AÏE !

GONTO :

Bien, bons réflexes à la douleur !

GLOOMY : [bips]

Hah, c’est bon on a fini, là ?

GONTO :

Pas tout à fait… Test suivant…

GONTO : [claquements de doigts]

Monsieur Gloomy, monsieur Gloomy… ?

GLOOMY :

Quoi, qu’est-ce qu’il y a ?

GONTO :

Est-ce que je peux avoir votre attention s’il vous plaît ?

GLOOMY :

Euh… Ouais… ?

GONTO :

Okay l’attention est bonne…

GLOOMY : [bips]

Hmm… C’est vraiment nécessaire tous ces examens ?

GONTO :

Oh oui c’est nécessaire ! Après tant d’années passées en hibernation cryogénique, il est important de vérifier toutes vos fonctions vitales… ! Et puis, on ne sait jamais, avec un peu de chance je pourrais trouver une tumeur, une anomalie cérébrale, ou même une maladie rare, ce serait vraiment fantastique !

GLOOMY :

Fantastique, hein…

GONTO :

Absolument, il existe tant de maladies fascinantes dans l’espace… ! D’ailleurs, ça me fait penser que je dois vous administrer un petit traitement préventif… Voilà, ouvrez grand…

GLOOMY :

Encore ? Aaaaaaah…

GONTO :

Euh, non, c’est de l’autre côté que ça se passe…

GLOOMY :

Quoi ?

GONTO :

C’est par l’autre côté que ça passe.

GLOOMY :

Quoi !?

GONTO :

Vous voulez bien écarter vos f…

GLOOMY :

Non, mais, je crois pas que ce soit nécessaire.

GONTO :

Mais si, ne vous inquiétez pas, il n’y en a que trois !

GLOOMY :

Trois !?

GONTO :

Tout à fait ! Il y a celui pour la malaria Tchoum (poc), celui pour la tourista cryogénique (pom), et enfin, humph… (bôm) celui pour la lèpre génitale !

GLOOMY :

Euh… Nan mais, sérieux, j’me sens vraiment bien, j’t’assure…

GONTO :

Vraiment ?

GLOOMY :

Oui oui oui oui…

GONTO :

Bon… C’est vous qui voyez… Et sinon, vous avez bien dormi ?

GLOOMY :

Bah, pas trop mal…

GONTO :

Et votre mémoire ?

GLOOMY :

Rien de nouveau… J’ai parfois des flashs, des sensations…

GONTO :

Unhun, unhun, dites-m’en plus ?

Le retour de Kevin.

GLOOMY :

Ben par exemple cette nuit j’ai rêvé d’un mec avec un nounours.

GONTO :

Huum, une idée de qui c’était ?

GLOOMY :

Aucune, tout ce que je sais c’est que j’avais grave envie de le tabasser !

GONTO :

Hmm, intéressant ! Autre chose ?

GLOOMY :

Ouais, depuis que je me suis réveillé, vous avez pas arrêté de parler d’un truc, Xantah, chuis sensé savoir quelque chose là-dessus ?

GONTO :

Oui, enfin, normalement. Du moins il semble que vous déteniez des informations très convoitées sur le sujet.

GLOOMY :

C’est pour ça que je suis recherché si je comprends bien.

GONTO :

Tout à fait, et nous aussi du coup.

GLOOMY :

Mais, j’me souviens vraiment de rien, j’sais même pas c’est quoi mon prénom… J’vois vraiment pas en quoi j’pourrais vous être utile…

GONTO :

Votre mémoire reviendra en temps voulu…

GLOOMY :

Hmm…

GONTO :

Ou pas. Quoi qu’il en soit, nous allons remonter votre piste et retrouver le lieu exact où votre capsule a été éjectée, nous y trouverons certainement un début de réponse.

KANNITSH :

Eh, Gonto, y’a Rosten qui nous attend au poste de… Ah, tiens, salut !

GLOOMY :

Euh, salut… Kannitsh, c’est ça ?

KANNITSH :

Ouais, c’est ça. Enfin mon vrai nom, c’est RWOUARGGNN, mais personne ne sait le prononcer correctement.

GONTO :

Kannitsh est en fait une approximation phonétique de son nom d’origine. Une sorte de… traduction en langue commune.

GLOOMY :

Ah, okay…

KANNITSH :

Ouais, euh, c’est pour les papiers d’identité, tout ça, l’administration, quoi, tu sais ce que c’est…

GLOOMY :

Hmm…

KANNITSH :

Oh mais j’y pense, on ne s’est pas présentés… !

GLOOMY : [Aboiements, halètements]

Euh, c’est pas ce qu’on vient de faire là ? Eh mais, mais qu’est-ce que tu fous là ?

GONTO : [Reniflements]

Euh, Kannitsh, je ne pense pas que monsieur Gloomy soit familier des usages de ton espèce !

GLOOMY :

Mais, mais, mais laisse mon cul tranquile !

KANNITSH :

Mmmh, je sens qu’il y a du bon en lui…

GLOOMY :

Mais c’est quoi c’délire… ? Lâ… lâche-moi !

GONTO :

Il faut l’excuser… La culture des Gronfs peut parfois être un peu… surprenante… Kannitsh au pied, ce ne sont pas des manières !

KANNITSH : [Pas]

Ah oui pardon, c’est vrai, je manque à tous mes devoirs… Vas-y, à ton tour !

GLOOMY : [Fermeture éclair, chute de vêtements]

Quoi ? Mais, mais…

KANNITSH :

Tu peux y aller hein, j’me suis lavé la semaine dernière.

GLOOMY :

M… mais… Mais sûrement pas !

GONTO :

Je n’aborderai pas l’aspect hygiénique de la chose…

KANNITSH :

Quoi, c’est pas assez propre ? Mouaah, eh vous êtes vraiment des chochottes, hein… (lèchouilles) Voiiilà…

ROSTEN : [Au communicateur]

Eh vous faites une crêpe party ou quoi ? Ça fait dix minutes que je vous attends !

GONTO :

Un problème Rosten ?

ROSTEN :

Ouais, et un gros ! Ramenez vos fesses ici !

KANNITSH :

Et Gloomy ?

ROSTEN :

Quoi, Gloomy ? Ben prenez-le avec vous, qu’est-ce que j’en ai à foutre…

VOIX OFF : [Musique générique]

La légende de Xantah…

Chapitre 2 – Astéroïdes

ANA : [Bips]

Les coordonnées que vous avez rentrées sont erronées mon p’tit chéri !

ROSTEN :

Ah, arrête ça ANA, et relance le calcul !

ANA : [Bips]

Calcul des coordonnées de mon chéri en cours !

ROSTEN :

ANA !

ANA : [Bip]

Les coordonnées que vous avez rentrées sont erronées ! Hihihihi !

ROSTEN :

‘tain, mais pourquoi ça marche pas ? (Son de porte, pas)

ROSTEN :

Ah, vous voilà, c’est pas dommage, hein… Ah ben il a l’air d’aller mieux le naufragé !

GLOOMY :

Ouais… Désolé pour hier… J’ai…

ROSTEN :

Ouais ouais, c’est bon, n’en parlons plus…

GLOOMY :

Ouais enfin j’t’ai quand même mordu, hein… Même à travers le tissu ça doit…

ROSTEN :

Laisse tomber j’ai dit… !

GLOOMY :

Tu dois avoir encore super mal aux testicu…

ROSTEN :

J’ai dit on laisse tomber !

GLOOMY :

Okay okay…

KANNITSH :

Bon alors, c’est quoi le problème ?

ANA :

Bonjour monsieur Kannnitsh ! Vous voulez bien être mon amoureux ?

KANNITSH :

Euh… Et c’est quoi SON problème à elle ?

ROSTEN :

Ah, ça… C’est rien, j’ai ouvert un mail à la con et ANA s’est choppée le virus “I love you”…

ANA :

Je vous aime tous très très fort mes choubidoubidoux…

KANNITSH :

Ah ouais…

GONTO :

Je pense qu’il faudrait mettre à jour l’antivirus…

ROSTEN :

C’est déjà fait… Mais comme vous le voyez y’a encore des systèmes à restaurer…

ROSTEN : [Musique "Only You"]

Bon ANA ça suffit !

ANA :

Oui mon amoûûr !

ROSTEN :

Elle commence à me les briser menues celle-là…

KANNITSH :

Et euh… C’est pour ça que tu nous as appelés ?

ROSTEN :

Nan, y’a un problème avec le calcul du saut hyperspatial…

GONTO :

Tu as pu récupérer les coordonnées du point d’éjection de monsieur Gloomy ?

ROSTEN :

Oui mais ANA dit qu’elles sont pas bonnes…

GONTO :

Pas bonnes ? Il doit y avoir une erreur !

ROSTEN :

Ben oui puisqu’elles sont pas bonnes…

GONTO :

Bon, voyons ce que donnent ces coordonnées si je les rentre dans l’holocarte… (Bips, bourdonnement) hmm, je ne vois pas où est le problème… Ces coordonnées sont tout à fait valides !

KANNITSH :

Attendez vous avez vu, c’est en plein territoire Xvarziate…

GONTO :

Oh oui, tiens, c’est juste…

ROSTEN :

X… Xvax quoi ?

GONTO :

Les Xvarziates sont une grande puissance galactique. Il y a deux cent cinquante quatre ans des systèmes séparatistes se sont unis autour d’un leader contestataire en opposition à un décret de la confédération galactique unie interdisant l’usage de certaines bactéries dans la fabrication de fromages putrides. Le conflit s’est alors enlisé dans une guerre civile ayant abouti à la formation d’une coalition totalitaire et dictatoriale…

ROSTEN :

Bon en clair ce que Gonto essaye de te dire c’est que c’est des méchants et qu’il vaut mieux pas traîner dans leur secteur.

GLOOMY :

Ah, okay, là voilà j’comprends, là…

KANNITSH :

C’est d’ailleurs pour ça qu’ANA refuse de valider les coordonnées. Il y a une sécurité dans le programme qui interdit de sauter au-delà des frontières Xvarziates. Il nous est donc impossibles de…

GONTO : [Bip !]

Sécurité désactivée, on peut y aller !

KANNITSH :

Ah ? Bon, euh…

ROSTEN :

Attendez, vous êtes sûrs de vouloir y aller ? C’est pas des rigolos ces mecs-là…

GONTO :

Ben non ce ne sont pas des Rigolos, puisque ce sont des Xvarziates…

ROSTEN :

Oui mais c’est pas ce que je voulais di…

GONTO :

En plus la planète Rigolia n’est pas du tout dans ce secteur… !

ROSTEN :

Mais, c’est pas ce…

GONTO :

Il faut vraiment que tu revoies ton astrocartographie, Rosten…

ROSTEN :

Oui, oh… J’aurai dû m’taire…

GONTO :

Vraiment, je… pfouh…

GLOOMY :

Ooouais, alors, euh, vous pensez que c’est dangereux d’y aller, ou pas, finalement ?

GONTO :

Absolument ! Mais ce n’est pas comme si c’était la première fois que nous prenions un risque, n’est-ce pas Rosten ?

ROSTEN :

Mmmh…

KANNITSH :

Et puis, si on se fait chopper à la frontière, on aura qu’à dire que la beuh planquée dans le sas n’est pas à nous… !

ROSTEN :

Mouais… Bon, ANA, lance le saut !

ANA :

Calcul en cours mes groudous… Saut ! (Son de saut spatial, chocs) Saut effectué, nouvelles co… Oh ! Alerte !

GLOOMY :

Oh putain !

GONTO :

Incroyable !

ROSTEN :

Merde, c’est quoi ça !

KANNITSH :

Nous sommes réapparus en plein milieu d’un champ d’astéroïdes !

Parodie de Carglass

PUB :

Starglass répare, Starglass remplace !

GALEN :

Bonjour, je suis Galen de Starglass. Vous pensez que traverser un champ d’astéroïdes est sans danger ? Regardez cet impact sur le pare-brise. Ça n’a l’air de rien, mais lors de votre entrée en atmosphère, la température extérieure peut atteindre deux mille huit cent degrés. Alors comme un gros con, vous augmentez la clim’ ! Ça fait un chaud-froid sur le pare-brise, et crac. (Bris, cri) Mais si vous passez chez Starglass, on vous répare votre pare-brise. On injecte notre résine brevetée au sperme de Grobak, les gamètes se faufilent dans les moindres fissures de l’éclat, et votre vitre retrouve sa solidité. Alors n’hésitez plus, appelez-nous au téléphone, ou rendez-vous sur notre site !

PUB :

Starglass répare, Starglass remplace !

Préciser les minutes est totalement inutile !

ANA : [Chocs]

Impact imminent à dix heures trente ! Impact imminent à dix heures quinze ! Impact imminent à huit heures quarante-deux ! Impact imminent à cinq heures dix…

ROSTEN :

ANA ferme-la et mets toute la puissance dans les boucliers avants !

ANA :

Oh oui, donne-moi des ordres !

ROSTEN :

C’est pas le moment ANA !

KANNITSH :

On ne va pas tenir très longtemps !

ROSTEN :

Mais il sort d’où ce champ d’astéroïdes, il n’y avait rien sur l’holocarte !

GLOOMY :

Et vous attendez quoi pour faire un saut ?

GONTO :

Impossible ! Les senseurs sont saturés ! On doit sortir du champ d’astéroïdes avant !

GLOOMY :

Quoi ? ‘Faut faire un saut pour sortir du champ mais il faut qu’on soit sortis pour le faire ?

GONTO :

Oui, c’est ce qu’on appelle un paradoxe ! C’est tellement bon les paradoxes… !

KANNITSH :

Gonto !

GONTO :

Oui oui pardon…

TOUS : [Choc]

Oh !

Référence à Star Wars IV, où le Faucon Millénium essaye de semer ses poursuivants avec la même technique (cependant ici, pas de poursuivants… ).

GONTO :

Il faut passez au ras d’un des plus gros !

TOUS :

Au ras !?

GONTO :

Oui, j’ai déjà entendu cette astuce quelque part !

ANA :

Puissance des boucliers à trente-quatre pourcent de leurs capacités !

ROSTEN :

Bon, de toutes façons on a pas le choix ! Accrochez-vous !

TOUS : [Virages]

Oôôaaah ! Ouuaaah !

ROSTEN :

Mais qu’est-ce que vous foutez putain !?

KANNITSH :

Tu pilotes comme un malade, comment tu veux qu’on reste en place ?

ROSTEN :

Mais on est équipés d’une gravité artificielle bande de glands !

GONTO : [Calme]

Euh, oui, c’est juste…

GLOOMY :

Mince, vous voyez ce que je vois… ?

ROSTEN :

Oui, ce ne sont pas des astéroïdes…

KANNITSH :

Ce sont… Des… Des vaisseaux… Des épaves de vaisseaux…

GONTO :

Il y en a des centaines… Des milliers…

GLOOMY :

Ouah… J’ai jamais rien vu de pareil…

Référence à <a href=/Reflets/Episode-3>Reflets d’Acide 3</a>, remarque de Wrandrall à Trichelieu sur le même ton : « Normal, pour un type qui parle du nez c’est… normal »

ROSTEN :

Normal… Pour un amnésique c’est… normal.

GLOOMY :

Ouais en même temps…

KANNITSH :

Vous pensez que c’est un cimetière de vaisseaux ? Une décharge spatiale ?

ROSTEN :

Non, on dirait plutôt un champ de bataille… Une guerre a eu lieu ici… Et pas une petite…

GONTO : [Son de clavier]

Aucune référence nulle part… L’Histoire semble avoir oublié cette bataille…

GLOOMY :

Mais comment c’est possible ?

ROSTEN :

Attention !

GLOOMY : [Son de moteur]

Oh putain !

ROSTEN :

Ouuhh… Il est pas passé loin celui-là… !

KANNITSH :

Vas par là-bas, il y en a un peu moins.

ROSTEN :

Ouais.

ANA :

Hyperespace fonctionnel !

GLOOMY :

On dirait qu’on en sort finalement.

GONTO :

Non, pas tout à fait… Nous sommes dans une espèce de… clairière.

KANNITSH :

Clairière ?

GONTO :

Oui, une zone de vide dans le champ de débris, regardez.

ROSTEN :

Ouaw… Ça fait comme une… Une bulle ?

GONTO :

Exactement, comme si un objet d’une très grande taille avait été présent au coeur du champ de bataille, et puis s’était volatilisé…

GLOOMY :

Tu penses que ce serait…

GONTO :

Vu la taille, ça ne pouvait être qu’un astre… Je pencherais pour une planète.

KANNITSH :

La légende serait donc vraie.

ROSTEN :

Par contre, chais vraiment pas comment on va repérer le vaisseau qu’on cherche… Moi j’m’attendais à le trouver tout seul à la dérive au milieu de nulle part, mais là, dans tout c’merdier, c’est comme chercher une botte dans un champ de foin… !

KANNITSH :

C’est clair, il va nous falloir des mois pour quadriller tout le secteur… On ne sait même pas à quoi il ressemble, ce vaisseau…

ROSTEN :

Et rien ne nous dit qu’il soit encore là, ou en un seul morceau…

GLOOMY :

Ouais… Y’a carrément aucune chance pour qu’on le retrouve en fait…

GONTO : [Son de clavier, bips]

Trouvé !

TOUS :

Quoi ?

GONTO :

Il est là…

GLOOMY :

Mais…

GONTO :

Vous avez vu j’ai… j’ai pas crié…

KANNITSH :

Mais comment t’as fait ça… ?

GONTO :

Déduction par énumération, confrontation, et élimination des probabilités contradictoires… ! J’pourrais entrer dans les détails mais ch’uis pas sûr que ça vous plaira…

ROSTEN :

Ooeuh non, garde ça pour toi t’es gentil, hein…

GLOOMY :

Mais c’est quoi son problème à lui ?

KANNITSH :

Onanisme mental… C’est un peu long à expliquer…

Peut-être référence au vaisseau de Gloomy, dans <a href=/Adoprixtoxis>Adoprixtoxis</a>, le Broken Mirror.

ROSTEN :

Le… B.M.2, ça te dit quelque chose Gloomy ?

GLOOMY :

Rien du tout… C’est le nom du vaisseau ?

ROSTEN :

Ouaip. Il est dans un sale état, mais apparemment l’essentiel des compartiments sont encore pressurisés, et les capteurs thermiques indiquent un milieu tempéré.

KANNITSH :

Toutes les capsules ont été éjectées. C’est bizarre d’avoir évacué un vaisseau dont les fonctions vitales fonctionnement encore…

GONTO :

Je me disais la même chose…

ROSTEN :

ANA, prépare les passerelles pressurisées et arrime-toi à cette épave !

ANA :

Tout de suite… !

ROSTEN :

On va aller voir ça de plus près.

Chapitre 3 – Épave

ANA :

Passerelle connectée et verrouillée avec amour… !

KANNITSH :

Rosten, t’es obligé d’embarquer tout ça ?

ROSTEN :

Ben quoi ?

KANNITSH :

On va juste jeter un oeil dans ce vaisseau, on part pas faire de l’alpinisme sur le mont de Vénus !

ROSTEN :

Mais ouais, je sais, j’ai pris que le nécessaire !

Un amalgame de trois consoles.

KANNITSH :

Ouais tu vas me dire que prendre ta DSBoxStation360 c’est nécessaire peut-être ?

ROSTEN :

Eh, j’l’emmène toujours avec moi ! Comme ça si je me fais chier j’aurai de quoi m’occuper !

KANNITSH :

Ouais mais si tu veux mon avis on aura pas que ça à faire…

ROSTEN :

Rhoeh, ça va, hein, j’ai pas l’intention de faire que ça…

KANNITSH :

Ben j’espère bien !

ROSTEN :

Nan, mais j’ai pris des BDs aussi.

GONTO :

Test, test, un-deux, un-deux ! Vous m’entendez ? Allô ? Un-deux, allô ?

KANNITSH :

Ouais, c’est bon Gonto…

GONTO :

Ah, très bien. Je vous suivrai d’ici avec la caméra. Ça ne vaut pas la télépathie, mais ça fera l’affaire…

ROSTEN :

Maiis oui.

GONTO :

Euh, Rosten, tu es sûr qu’on ne pourrait pas…

ROSTEN :

N’y penses même pas !

GONTO :

Mais, la télépathie c’est tellement plus…

ROSTEN :

J’ai dit non Gonto !

GONTO :

Bon, bon… J’insiste pas… ‘Fin, c’est dommage, hein…

GLOOMY :

Bon alors, on y va ou quoi ?

GONTO :

… Primitive…

KANNITSH :

Euh…

ROSTEN :

Qu’est-ce que tu fous, Gloomy ?

GLOOMY :

Ben j’viens avec vous !

ROSTEN :

Hors de question. Tu restes ici.

GLOOMY :

Quoi ?

ROSTEN :

On a pas besoin d’un amnésique dans les pattes.

KANNITSH :

Ouais et pis t’es sûrement encore trop faible pour…

GLOOMY :

Attendez c’est pas une option ! J’viens avec vous, point.

ROSTEN :

Ouaiis, mais… nan ! On a notre fonctionnement, avec Kannitch !

KANNITSH :

Ouaip.

GLOOMY :

Et alors ?

ROSTEN :

Ben, on a l’habitude de bosser en binôme, tu vois… On se connaît super bien, on se comprend même sans parler !

KANNITSH :

Ouais c’est clair !

ROSTEN :

Tiens, par exemple, quand il se met à renifler c’est qu’il y a quelque chose de louche dans le coin !

KANNITSH :

Voilà.

ROSTEN :

Ou bien, quand il fout sa queue entre les pattes en gémissant, je sais que ça craint !

KANNITSH :

Ouais. Euh quoi ?

ROSTEN :

Et quand il commence à se chier dessus, là, je sais qu’il vaut mieux qu’on se barre très vite !

KANNITSH :

Mouais, c’est pas les exemples que j’aurais choisi…

GLOOMY :

Attendez, j’me réveille ici sans savoir qui je suis, ni d’où je viens, vous me dites que des réponses sont peut-être enfermées dans ce vaisseau, et ‘faudrait que je reste le cul collé à une chaise à compter les étoiles de cette putain de galaxie ?

GONTO :

Neuf cent cinquante sept milliards six cent cinquante deux millions huit cent quarante sept mille deux cent trente quatre exactement.

GLOOMY :

Quoi ?

GONTO :

Le nombre d’étoiles dans la galaxie ! Enfin, il y a une polémique au sujet de Tardion 7-61, un soleil qui tourne autour d’une plus grosse étoile. Certains la comptent comme une planète, ce qui rabaisserait le compte à neuf cent cinquante sept milliards six cent cinquante deux mil…

ROSTEN :

Ça va Gonto, c’est pas le sujet.

GONTO :

Oui oui bon ça va…

KANNITSH :

On peut peut-être l’emmener avec nous Rosten… Il a pas tort, ça le concerne…

En fait le terme médical est région hippocampique, cependant on a pu voir au début de l’épisode que les connaissances en médecine de Gonto sont assez parcellaires…

GONTO :

En plus il est possible que l’exploration du vaisseau stimule la zone hippocampale du cortex cérébral primitif de notre ami !

TOUS :

Hein ?

GONTO :

Sa mémoire…

TOUS :

Ooh…

ROSTEN :

Bon okay tu peux venir avec nous…

GLOOMY :

Bon…

ROSTEN :

Mais pas un pet de travers, hein !

GLOOMY :

Ouais, ça va, j’me ferai discret…

ROSTEN :

Nan, j’veux dire, évite de péter, quoi.

GLOOMY :

Hein ?

ROSTEN :

Après ça perturbe l’odorat de Kannitsh, ça le fait couiner et tout, c’est chiant…

GLOOMY : [Grognement]

Ah ? Okay…

KANNITSH :

Ouais bon on peut p’t’être y aller, là ? Gonto, ouvre l’écoutille !

GONTO :

Très bien ! Espérons que le mécanisme fonctionne encore !

ROSTEN :

Attends, attends, Gonto ! T’es bien sûr qu’on a pas besoin de scaphandre, hein ?

GONTO :

Affirmatif ! La composition de l’air à l’intérieur de l’épave est tout à fait respirable.

KANNITSH :

Bon ben on y va alors.

TOUS : [Ouverture]

Buueeeuuaaaahh !!

GONTO : [Cris]

Oh mon Dieu ! Mais ! Mais qu’est-ce qu’il se passe !? Ro… Rosten ! Kannitsh ! Monsieur Gloomy ? Rosten ? Kannitsh ? Rosten tu m’entends ? Dis quelque chose ! Qu’est-ce… Qu’est-ce qui se passe ?

ROSTEN :

Ça phoque à mooort !!

GONTO :

Quoi !?

ROSTEN :

Ah, ça pue, c’est l’enfer !

KANNITSH :

Aaarh, c’est pas possible, je… Aaah… J’crois que j’vais mourir… !

ROSTEN :

Gonto, t’aurais pu prévenir, quoi, merde !

GONTO : [Clavier]

Y’a effectivement une forte concentration en méthane. Sans doute à cause de micro-organismes encore présents à bord… Mais, techniquement cela ne peut en rien gêner vos fonctions respiratoires…

GLOOMY :

Ouais, ben on voit que t’es pas ici avec nous hein…

KANNITSH :

J’ai la truffe toute enflée… Regardez-moi… Je suis sûr que j’ai le pif en sang… !

ROSTEN :

Oh, eh, ‘faut rien exagérer non plus, hein.

KANNITSH :

Fais-toi greffer le nez d’un Gronf et tu verras que tu la ramèneras moins ! T’oublies que mon odorat est sur-développé !

ROSTEN :

Tu vas t’y faire, bon allez on y va !

KANNITSH :

Oh non pas moyen, j’rentre pas là-dedans !

ROSTEN :

Quoi !? Déconne pas on va avoir besoin de toi !

KANNITSH :

Y’a pas moyen j’te dis… C’est intenable…

ROSTEN :

Kannitsh.

KANNITSH :

Non…

ROSTEN :

Kannitsh… !?

KANNITSH :

Non, vas mourir !

GLOOMY :

C’est bon, laisse-le… On peut gérer tout seuls…

ROSTEN :

Désolé Kannitsh, mais tu ne me laisses pas le choix…

KANNITSH :

Oh non, pas ça…

ROSTEN :

Tu sais que je n’aime pas en venir à de telles extrémités, mais…

KANNITSH :

Non, Rosten, non, pitié… ! Non… !

GLOOMY : [Musique entraînante]

Mais de quoi vous…

ROSTEN :

Aha ! Tu la vois la baballe !?

KANNITSH :

Oh, oh, la baballe !

GLOOMY :

C’est quoi c’délire… ?

ROSTEN :

Tu la veux la baballe, hein, hein tu la veux ?

KANNITSH :

J’veux la baballe, j’veux la baballe !

ROSTEN :

Alors…

KANNITSH :

Donne la baballe, donne… !

ROSTEN :

Vas chercher la baballe !

GLOOMY : [Musique qui s'éloigne, course]

Ah ouais, quand même…

GONTO :

Je n’arrive pas à croire que ce truc marche encore…

ROSTEN :

Heheheh… Impressionnant, pas vrai ?

GLOOMY :

Et… Niveau dignité et amour-propre, comment il gère ?

ROSTEN :

Boaf, il va faire la gueule cinq minutes… Mais il oubliera vite quand j’lui sortirai son nonos. Bon allez on y va.

GONTO :

Bon alors… D’après le plan, le pont de commandement est au niveau trois.

ROSTEN :

Okay.

GLOOMY :

Qu’est-ce que vous pensez y trouver ?

GONTO :

Les données de navigation, le journal de bord du capitaine, n’importe quoi qui pourrait nous mettre sur la voie de Xantah.

ROSTEN :

Hep, ‘tention à la marche.

GLOOMY :

Hep.

ROSTEN : [Bruit de ferraille]

… Euh, Gonto ?

GONTO :

Oui ?

ROSTEN :

C’est toi qui as fermé l’écoutille ?

GONTO :

Non, non j’y suis pour rien…

GLOOMY :

C’est… Peut-être un courant d’air ?

ROSTEN :

Bien sûr… Qui est le petit négligent qui a laissé la fenêtre ouverte ?

GLOOMY :

Ouais, bon, ça va…

GONTO :

Pas moyen de réactiver la commande d’ouverture. Il y a sans doute un court-circuit dans le système de l’épave.

ROSTEN :

Bon, trouve ce qui déconne, nous on continue.

GONTO :

Très bien.

GLOOMY :

Euh… J’veux pas passer pour une lopette, hein, mais j’me sentirais un peu plus tranquille si j’avais un flingue…

ROSTEN :

Mmh, tu sais t’en servir ?

GLOOMY :

Ouais ! Enfin… Je crois…

ROSTEN :

Bon. Tiens, t’as qu’à prendre ça. Mais fais gaffe, hein.

GLOOMY :

Merci. C’est quoi ?

ROSTEN :

C’est l’armageddon.

GLOOMY : [Son d'activation]

Whow, ça rigole pas c’machin ! C’est si puissant que ça ?

ROSTEN :

Quoi, l’armageddon ? Nan, c’est juste un p’tit calibre ! Tu croyais quand même pas que j’allais filer une arme de destruction massive à un amnésique !

GLOOMY :

Ah, bon… J’pensais qu’avec un nom comme ça…

ROSTEN :

Ah, nan, nan nan nan nan, Geddon c’est un pote à moi qui fabrique des armes, il m’a prêté celle-là ! C’est l’arme à Geddon, tu vois ?

GLOOMY :

Ah, ouais… C’est tout de suite moins classe…

ROSTEN : [Bruit de ferraille]

Heh !

GLOOMY :

Merde, c’était quoi ça ?

ROSTEN :

Euh… Rien ! C’est sûrement Kannitsh ! Kannitsh ? … Hum hum… Kannitsh ! (Sifflement) Viens là mon pépère ! (Pas) Ah bah quand même !

KANNITSH :

Dsjojéveufeuevoukeuferfereupeuloah.

GLOOMY :

Qu’est-ce qu’il raconte ?

ROSTEN :

On comprend rien Kannitsh. Crache ta balle.

KANNITSH :

Pfeuh ! Je disais, désolé la baballe est partie un p’tit peu loin.

ROSTEN :

Bien sûr ! Dis plutôt qu’t’étais occupé à étendre ton territoire…

KANNITSH :

Nan !

GLOOMY :

De quoi ?

ROSTEN :

Un truc de Gronf, fais gaffe où tu mets les pieds chuis sûr qu’il en a foutu partout…

KANNITSH :

Euh n’importe quoi.

ROSTEN :

Quoi c’est pas vrai peut-être ?

KANNITSH :

Mais nan ! Enfin ça a rien à voir là j’avais vraiment envie de pisser…

ROSTEN :

C’est ça…

GONTO :

J’ai essayé pas mal de trucs mais je ne parviens pas à rouvrir l’écoutille. C’est comme si l’épave avait activé une procédure de quarantaine.

GLOOMY :

Ah merde.

KANNITSH :

Qu’est-ce qui se passe ?

GONTO : [Grésillements]

Pour l’instant je [????] à bord, mais je pense que… réseau partagé… atteindre l’interface…

ROSTEN :

On t’entends plus Gonto ! Gonto ? Tu me reçois ?

ROSTEN : [Fin de transmission]

Bizarre…

Chapitre 4 – Rencontres

GLOOMY : [Grincement]

P’tain c’est quoi ?

KANNITSH :

J’aime pas ça…

ROSTEN :

Chut !

GLOOMY :

Ça s’en va…

KANNITSH :

On dirait…

ROSTEN :

Chht ! (Pet) Ah bah bravo !

KANNITSH :

Quoi ? Beeh c’est pas moi !

GLOOMY :

Mmh ? Eh mais me regardez pas comme ça j’y suis pour rien !

ROSTEN :

C’est ça…

KANNITSH :

Hmm, tu sais c’qu’on dit Rosten, c’est ç’ui qui dit qui…

ROSTEN :

Quoi ? Beeh vas-y, c’est ça, viens renifler, tu verras, tu n’sentiras que mon innocence !

GLOOMY : [Pets]

Chut, écoutez !

KANNITSH : [Reniflements]

Ça vient de par-là !

ROSTEN :

La bouche d’aération ?

KANNITSH :

Oui.

ROSTEN :

Qui va là ! Montrez-vous !

?????? :

Oh !

GLOOMY : [Pas précipités]

Okay là ça devient flippant.

ROSTEN :

Il faut se rendre à l’évidence : nous ne sommes pas seuls à bord de ce vaisseau.

GLOOMY : [Grincement]

Attention !

ROSTEN : [Choc]

La vaache, on a failli se faire broyer ! Tout le monde est entier ?

GLOOMY :

Ouais, je crois…

ROSTEN :

Kannitsh ?

KANNITSH :

Je suis là, de l’autre côté !

GLOOMY :

Merde, mais qu’est-ce qui s’est passé ?

KANNITSH :

C’est une cloison étanche, c’est censé se fermer en cas de dépressurisation d’un compartiment. Sauf que là, elle s’est déclenchée toute seule.

ROSTEN :

Toute seule, parce que t’y crois encore à ça ? Moi j’commence à me dire qu’on n’est pas les bienvenus ici.

GLOOMY :

Impossible de l’ouvrir, la commande est verrouillée.

KANNITSH :

C’est normal, il faudrait accéder au… C’était quoi ça ?

ROSTEN :

Ça quoi ?

KANNITSH :

Y’a… Y’a quelque chose qui…

?????? :

On ne bouge plus !

KANNITSH :

Hein ? Qui êtes-vous !? Que voulez-vous ?

ROSTEN :

Kannitsh ?

?????? :

Tourne-toi, le clébard, face au mur !

ROSTEN :

Kannitsh ! Qu’est-ce qui se passe ?

KANNITSH :

Rosten, il y a des (coup) aaah !

?????? :

La ferme !

ROSTEN :

Kannitsh !

?????? :

[????]

KANNITSH :

Rosten, tirez-vous ! Ils sont là ! Ils étaient là depuis le début !

?????? :

La ferme j’ai dit !

ROSTEN :

Quoi !? Mais qui est là ?

KANNITSH :

Tirez-vous ! Ce sont des X… (son de chargement) Non, non ne tirez pas !

ROSTEN : [Tir]

Kannitsh ! Non ! Qu’est-ce qui se passe !? Kanniiitsh !

GLOOMY :

Mais c’est quoi cet endroit !?

ROSTEN :

Eh vous là ! Ouvrez cette porte vous entendez !? Putain non, Kannitsh ! Kannitsh ! Kannitsh tu m’entends !? Kannitsh ! Gggnnnn…

GLOOMY :

Mais qu’est-ce que tu fous ?

ROSTEN :

Rien, fous-moi la paix ! Gggnnnn…

GLOOMY :

Mais t’as pété un cable ou quoi ? Tu sais qu’en général quand on chie dans son froc on a pas besoin de pousser, hein…

ROSTEN :

Mais la ferme, j’essaye de contacter Gonto !

GLOOMY :

Gonto ? Mais comment tu veux dire ?

ROSTEN :

Mais laisse tomber ! Allez Gonto, s’te plaît…

GONTO : [Grésillements]

Allô, allô ?

ROSTEN :

Ça y est, je l’entends !

GLOOMY :

Ouais, moi aussi.

ROSTEN :

Quoi ?

GLOOMY :

On dirait que la radio refonctionne.

ROSTEN :

Ah ?

GONTO :

Est-ce que vous me recevez, allô ?

ROSTEN :

Ah, ouais.

GONTO :

Ah, ça y est, je vous vois… J’ai manqué quelque chose ?

ROSTEN :

Mais putain Gonto, t’étais où !?

GONTO :

Ben, dans le vaisseau, où crois-tu que j’étais ? Les senseurs ont détecté d’étranges perturbations électromagnétiques dans le champ de débris, ce qui explique la coupure momentanée des communications radio.

ROSTEN :

Mais pourquoi t’as pas utilisé la télépathie !?

GLOOMY :

La télépathie ?

GONTO :

Mais, tu m’as dit de ne pas…

ROSTEN :

Ouais ben là tu pouvais !

GONTO :

Il y a un problème ?

GLOOMY :

Il est arrivé quelque chose à Kannitsh.

ROSTEN :

Nous ne sommes pas seuls, il y a quelque chose dans ce vaisseau qui cherche à nous buter !

GONTO :

Oh vraiment ? Mais c’est fantastique !

TOUS :

Quoi ?

GONTO :

Euh, je veux dire, c’est moche… C’est glauque, quand même, oh là là…

ROSTEN :

Gonto je dois savoir s’il est encore en vie ! Essaie d’entrer en communication avec lui !

GONTO :

Mais Rosten tu sais bien que ça ne marche pas avec les Gronf !

ROSTEN :

Ah oui, merde, c’est vrai !

GLOOMY :

Pourquoi ?

GONTO :

Eh bien, leur espèce est trop… enfin, pas assez… J’veux dire ils sont un peu trop…

GLOOMY :

Trop cons ?

GONTO :

Oui, voilà, c’est ça, merci.

ANA : [Sortie d'hyperespace]

Contact radar. Un vaisseau vient de sortir de l’hyperespace !

GONTO :

Tiens ?

ROSTEN :

Qu’est-ce que c’est ?

GONTO :

C’est un croiseur Xvarziate ! Il vient droit sur nous !

GLOOMY :

Oh putain, ça ça craint, non ?

GONTO :

Il faut que vous reveniez tout de suite à bord !

ROSTEN :

Tu oublies que le sas est verrouillé, et il est hors de question d’abandonner Kannitsh !

GLOOMY :

Mais, qu’est-ce qu’on peut faire alors ?

ROSTEN :

Gonto, il faut que tu partes !

GONTO :

Quoi ? Mais je… je…

ROSTEN :

Le Gray Lady ne tiendra jamais face à un croiseur Xvarziate ! Et de toutes façons on est coincés ici, alors tire-toi !

GONTO :

Non, non je ne peux pas !

ROSTEN :

C’est un putain d’ordre, Gonto !

GONTO :

Je… ANA, prépare un saut…

ANA :

Calcul en cours…

Composés agissant sur le cerveau (responsables entre autre du plaisir de l’orgasme).

GONTO :

Que la grande déesse endorphine vous garde !

ANA :

Saut !

GLOOMY : [Saut hyperspatial]

Bon, c’est quoi le plan ?

ROSTEN :

Y’a pas de plan !

GLOOMY :

Mais qu’est-ce qu’on fait alors ?

ROSTEN :

Mais t’as pas encore compris ? C’est mort, on est faits comme des rats ! Ils savaient qu’on viendrait ici, ils nous attendaient, on est tombés dans un putain de piège, Gloomy !

Proposez vos changements sur Github !